Lors d’un séminaire organisé par la Jeunesse Harakie à Rabat
Les relations maroco-africaines ouvrent des horizons prometteurs et jettent les fondements d’un modèle réussi de la coopération Sud-Sud

Les intervenants lors d’un séminaire organisé samedi dernier à Rabat ont été unanimes à souligner que « les relations maroco-africaines ouvrent des horizons prometteurs et jettent les fondements d’un modèle réussi de la coopération Sud-Sud.
Les participants à cette rencontre organisée par la Jeunesse Harakie sous le thème « Les relations maroco-africaines : une nouvelle approche de coopération Sud-Sud » ont affirmé que le Maroc, qui a érigé la coopération avec l’Afrique en un choix stratégique à travers le renforcement et la consolidation des relations multilatérales avec les pays du continent, œuvre à établir un véritable partenariat où tout le monde sera gagnant et qui ouvre de larges perspectives de développement durable et de solidarité avec les pays africains.

Le Mouvement Populaire souligne dans un communiqué :
L’arrêt de la Cour de justice européenne confirme la légitimité de notre cause nationale et vainc les manœuvres des adversaires

Le Secrétariat général du Mouvement Populaire et tous les militants du parti ont accueilli avec une grande satisfaction l’arrêt de la Cour de justice européenne au sujet de l’accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne.
Le Mouvement Populaire estime que cet arrêt vient consacrer la cohérence de cette cour avec les autres institutions de l’UE, qui considèrent que le Maroc est le seul concerné par les accords conclus avec ses partenaires conformément au droit international et à la Charte des Nations Unies.

Lors d’une rencontre organisationnelle de la Ligue des présidents harakis des collectivités territoriales :
– La nécessité de faire bloc pour défendre les intérêts de nos collectivités
– L’expérience a démontré le rôle important que pourraient jouer les élus locaux dans le domaine de la diplomatie parallèle

M. Mohand Laenser, Secrétaire général du Mouvement Populaire, a exhorté les présidents harakis des collectivités territoriales à la nécessité de faire preuve de discipline et de faire bloc en vue de défendre les intérêts de leurs collectivités et de leur organisation politique.
Dans une allocution d’orientation prononcée à l’occasion de la tenue, lundi dernier à Harhoura, d’une rencontre constituante de la Ligue des présidents harakis des collectivités territoriales, le Secrétaire général du parti a indiqué que l’expérience a démontré le rôle important que pourraient jouer les élus locaux dans le domaine de la diplomatie parallèle et de la défense des causes nationales, rappelant à cet égard les rencontres qui se sont tenues en Afrique du Sud et au Brésil.

Lundi à Harhoura
Rencontre organisationnelle de la Ligue des présidents harakis des collectivités territoriales
Mise en œuvre de la bonne gouvernance sur le plan territorial, une priorité harakie

Conscient de l’ampleur et de l’importance des attributions conférées aux responsables et aux acteurs locaux et régionaux dans le domaine de la mise en œuvre de la bonne gouvernance auu niveau territorial et sur les plans économique, social et de développement et afin de garantir davantage d’harmonie et de communication entre tous les militants et militantes harakis en matière d’élaboration des politiques et programmes de développement, le parti du Mouvement Populaire organise, le lundi 19 décembre courant, une rencontre organisationnelle des présidents harakis des collectivités territoriales.
Les travaux de cette rencontre se tiendront à l’hôtel « Club Yasmine » à Harhoura à partir de 14H30.