Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers met en garde contre la persistance de l’absence d’une véritable volonté collective de lutter contre la propagation de la corruption : sbaîi appelle à une réforme radicale de l’administration de manière à la placer au service du citoyen

Il souligne le rôle des médias et de l’enseignement dans la construction d’une immunité culturelle qui place le citoyen et le responsable politique et administratif au cœur de la bataille nationale

Saliha Boujraf:

Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers a mis en garde contre la persistance de l’absence d’une véritable volonté collective de lutter contre la propagation des manifestations de la prévarication, du pillage des deniers publics, de la corruption, de l’économie de rente et de l’impunité dans les délits économiques et de la non-corrélation de la responsabilité à la reddition des comptes, affirmant à cet égard que « la guerre contre la corruption est une responsabilité collective, quoique les niveaux de responsabilité diffèrent et placent le gouvernement au premier plan ».

Dans deux commentaires du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants des réponses du ministre de la Santé : Mme El Hatimi appelle à une intervention pour sauver les citoyens de la « cupidité » de certaines cliniques qui nuisent au secteur

Lamkhantar met en garde contre le danger de pénurie des médicaments et appelle à la programmation de caravanes médicales en vue du dépistage du cancer et à la fourniture des antidotes contre les piqûres de scorpions dans les centres ruraux

Saliha Boujraf

Le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants a appelé, hier lundi à Rabat, le ministre de la Santé à intervenir pour mettre fin aux actes illégaux commis par certaines cliniques qui nuisent au secteur de la santé.

Pour examiner des questions locales, M. El Rherras conduit une délégation d’acteurs locaux harakis aux Pays-Bas

Zineb Abou-Abdellah

Mohamed El Rherrass, membre du Bureau politique et coordinateur de la Commission des relations étrangères et des Marocains du monde au parti du Mouvement Populaire, conduit une délégation composée de responsables locaux du parti, dont Mme Nadia Hammad, membre du Conseil de la Région Rabat-Salé-Kénitra, et M.El Housseine Khouya, Vice-président du Conseil communal de Ouarzazate, en vue de tenir une série de rencontres avec des membres du parti néerlandais D66 et leurs homologues de villes hollandaises (Delft, Utrecht et La Haye), qui ont été consacrées à la discussion de questions qui concernent la gestion des affaires locales.

M.Ameskane souligne que les fruits des réalisations accomplies n’ont pas profité à tous les Marocains
Tadlaoui évoqué les aspirations des habitants de la région et les souffrances qu’ils endurent dans divers domaines

Saliha Boujraf

Essaïd Ameskane, Président du Conseil national du parti du Mouvement Populaire, a affirmé, hier dimanche à Mohammedia, que « certes, le Maroc a accompli de nombreuses réalisations dans divers domaines, tels que les infrastructures, l’industrie et les services. Toutefois, les impacts de ces réalisations importantes n’ont pas touché toutes les classes de la société marocaine ».

Lors de la tenue du Congrès régional du parti dans la Région Casablanca-Settat sous le thème « La régionalisation élargie au cœur du nouveau modèle de développement » :

Laenser appelle à l’adoption de politiques publiques audacieuses qui répondent aux attentes des citoyens

Saliha Boujraf

M. Mohand Laenser, Secrétaire général du parti du Mouvement Populaire, a appelé,hier dimanche à Mohammedia, à l’adoption de politiques publiques audacieuses qui répondent aux préoccupations et aux attentes de l’ensemble des citoyens, en particulier ceux résidant dans le monde rural.