Dans unemise au point : L’entretien de M. Amzaziavec son homologue coréen n’avait pas pour objectifd’importer un modèle éducatif

Le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a démenti le fait que l’entretien qu’a eu le ministre, M. Saïd Amzazi, avec son homologue sud-coréen, lors de la visite officielle de la délégation marocaine présidée par le Chef du gouvernement en Corée du Sud les 21 et 22 mai dernier, avait pour objectif d’importer le modèle éducatif coréen.

El Gharass : La formation professionnelle constitue un pari pour acquérir l’expertise pratique et les compétences nécessaires

Mohamed El Gharass, Secrétaire d’Etat chargé de la Formation professionnelle, a affirmé, mercredi dernier à Rabat, que la formation professionnelle constitue désormais un défi pour acquérir l’expertise pratique et les compétences nécessaires pour l’exercice d’une activité professionnelle.

Dans une intervention lors de la discussion du « Fonds d’appui à la cohésion sociale » : Le Groupe Haraki souligne la nécessité de soutenir le Fonds pour qu’il réalise les objectifs qui lui sont assignés

Le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants a souligné,hier mercredi à Rabat, la nécessité de soutenir le Fonds d’appui à la cohésion sociale pour qu’il réaliser les objectifs qui lui sont assignés.

Le ministère de la Culture et de la Communication annonce les critères adoptés pour la distribution de la subvention publique sur les œuvres artistiques

Le ministère de la Culture et de la Communication (Département de la Culture) a pris une série de mesures au titre de l’année 2018 en vue de renforcer la transparence et assurer l’égalité des chances et le respect de la bonne gouvernance dans l’octroi de la subvention publique.

Dans un commentaire au nom du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants : Mme El Hatimimet l’accent sur la nécessité d’élargirle dialogue social et appelle à la redistribution équitable des fruits de la croissance.  

Le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants a appelé, hier lundi Rabat, à faire du dialogue social un dialogue sociétal, qui ne se limite pas à une catégorie déterminée, mais couvre toutes les catégories de la société marocaine.