Lors de l’Assemblée Générale Ordinaire de l’Association des Femmes Harakies
Mise en exergue du rôle du Mouvement Populaire dans le processus d’élargissement des droits des femmes

Les femmes harakies ayant participé à l’Assemblée Générale ordinaire de l’Association des Femmes Harakies, tenue samedi dernier à Rabat, ont renouvelé leur confiance dans M. Zahra Cheguaf, réélue à l’unanimité et pour la seconde fois Présidente de l’Association.

La délégation marocaine participant à la réunion du Comité exécutif de l’Internationale Libérale, organisée à Cap Down, a été à l’origine du retrait d’une recommandation visant à induire en erreur l’opinion publique internationale à travers la mise en cause de la liberté d’expression au Maroc
M. Mohamed Ouzzine met en exergue les réalisations du nouveau règne dans le domaine des libertés individuelles et collectives

Une recommandation visant à induire en erreur l’opinion publique internationale à travers la mise en cause de la liberté de la presse au Maroc a été retirée lors de la réunion du Comité exécutif de l’Internationale libérale, tenue les 13 et 14 novembre 2010 à Cap Town en Afrique du Sud, avec la participation d’une délégation marocaine comprenant des représentants du Mouvement Populaire et de l’Union Constitutionnelle.

Laâyoune : l’appel de la patrie et les interrogations de l’incident

L’ensemble des Marocains ont exprimé leur condamnation et leur indignation et se sont mobilisés contre la tentative désespérée de porter atteinte à l’unité de la patrie marocaine, édifiée grâce aux sacrifices du peuple marocain.

La lutte du peuple marocain à travers les âges apporte donc la preuve de l’existence d’un réservoir intarissable d’un véritable patriotisme, profondément ancré dans le temps et dans la complexité de la société marocaine, attachée à la culture, à la géographie, à la langue et au corps communautaire réel et imaginée.

Dans un communiqué diffusé à l’issue d’une réunion extraordinaire du Bureau Politique du Mouvement Populaire :
– Condamnation des actes criminels et subversifs et des émeutes ayant eu lieu dans le camps « Gdeim Izik » et dans la ville de Laâyoune
– Hommage rendu au rôle des forces de l’ordre et de rejet de toute provocation de la souveraineté nationale
– Mise en place d’une cellule pour assurer le suivi de l’évolution de la situation et l’évaluation contextuelle et stratégique de cette situation

Le Bureau Politique du Mouvement Populaire a tenu, le mardi 9 novembre 2010 à 17 H, au siège du Secrétariat Général du Parti, une réunion extraordinaire, présidée par le Secrétaire Général du Parti, M. Mohand Laenser, consacrée à l’examen des implications et des conséquences des récents événements qu’a enregistrés la ville de Laâyoune.

Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers condamne toute atteinte à la stabilité, à la sécurité et aux biens des citoyens
Appel à faire prévaloir l’autorité judiciaire à l’encontre des éléments criminels

Suite aux incidents survenus lundi dernier dans la ville de Laâyoune et sa banlieue, en raison de la tentative d’éléments criminels d’imposer la loi de la jungle et porter atteinte à la sécurité et à la tranquillité des citoyens, en mobilisant notamment des groupes d’adolescents pour s’attaquer aux forces de l’ordre, le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers a exprimé, mardi dernier, da forte condamnation de toute atteinte à la stabilité, à la sécurité et aux biens des citoyens, appelant à la tenue d’une réunion d’urgence de la Commission de l’Intérieur en vue d’examiner cette situation et les causes à l’origine de cette tension et de proposer les solutions appropriées pour satisfaire les revendications sociales et économiques de la population locales et ce, à l’instar des autres régions du Maroc.