Les gribouillages de l’hebdomadaire « Achourouk Al-Jadid »

L’hebdomadaire « Achourouk » (Lever du soleil) a perdu tout éclat aux yeux des militantes et des militants harakis. Quelle que soit leur virulence, les campagnes enragées menées par cet hebdomadaire contre notre parti ne nous affectent nullement, si ce n’est les sentiments de pitié que nous ressentons à l’égard de ses promoteurs qui sont en mal d’une ligne  éditoriale claire.

Dr. Lahcen Haddad, intervenant lors d’une conférence sur le thème « les alliances politiques à l’horizon des élections de 2012 » :
La composition du champ politique marocain ne contribue pas à générer des alliances logiques

Dr. Lahcen Haddad, membre du Bureau Politique du Mouvement Populaire, a affirmé que la composition du champ politique marocain, qui ne contribue pas à générer des alliances logiques pour plusieurs raisons, ne dénie pas le fait que les stratégies et les orientations de l’Etat sont appréciées positivement et qu’il existe une complémentarité entre l’Institution royale et les protagonistes politiques.

Les militantes et militants harakis de Laâyoune soulignent leur rejet des agissements provocateurs d’espagnols à la solde des séparatistes

Suite aux actes provocateurs inacceptables et hostiles à l’intégrité territoriale du Maroc, commis par un groupe d’espagnols à la solde des séparatistes, le Conseil Provincial du Mouvement Populaire à Laâyoune a tenu, le samedi 04 septembre 2010, une réunion élargie, à laquelle ont pris part les députés et les élus harakis de la province, les représentants des organisations parallèles du Parti et les militantes et militants harakis.

Le Mouvement Populaire consolide sa position à la tête des forces politiques à Rabat après le ralliement de ses rangs par de nouveaux élus
Les conseillers communaux harakis annoncent, lors d’un Iftar collectif, leur détermination à mettre un terme à leur posture de silence face au déclin qu’a enregistré la gestion des affaires de la capitale

Dans une ambiance fraternelle et conviviale, les conseillers communaux du Mouvement Populaire au niveau des arrondissements de Rabat se sont réunis autour d’une table d’Iftar ramadanienne, abritée vendredi dernier par le siège du Secrétariat Général du Parti.

Cet Iftar, auquel ont pris part M. Mohand Laenser, Secrétaire Général du Parti, et M. Mohamed Ouzzine, membre du Bureau Politique, a été l’occasion de rendre hommage à un groupe d’élus locaux intègres, qui ont décidé de rallier les rangs du Mouvement Populaire, en vue d’unifier les efforts et les potentialités pour sauver la capitale du déclin qui marque sa gestion depuis le début du mandat actuel.

Lors de la session ordinaire du Conseil municipal de Salé
M. Idriss Sentissi annonce qu’il a intenté un procès à M. Lazrak et dénonce le mépris de ce dernier des intérêts de la population slaouie

La session ordinaire du Conseil municipal de la ville de Salé, tenue récemment, a été l’occasion pour l’opposition de soulever les principales faiblesses marquant la gestion et la gouvernance des affaires locales par la majorité actuelle.

Dans ce sens, les interventions de l’opposition se sont focalisées sur les dysfonctionnements qui règnent au sein du Conseil municipal, en raison de la gestion irrationnel par l’actuel président et qui a contribué directement à entraver le processus de développement au niveau des différents domaines vitaux de la ville.