La 8ème colonne
L’arme des lâches

 

 

 

C’est parce que nous œuvrons et nous travaillons au fil des heures, des jours et des années au service de la Nation, l'agenda du Mouvement Populaire ne comprend pas le moindre espace pour faire attention ou se préoccuper des véritables perdants et corrompus, qui sont terrorisés par notre volonté à poursuivre l’édification et la consolidation du projet sociétal démocratique ayant une saveur marocaine pure. Ainsi, nous étions perplexes s’agissant d’adresser directement des accusations à l’encontre d’une quelconque partie suite aux tentatives méprisable qui ont pris pour cible notre parti et ce, à l’apogée de la campagne électorale.

En effet, depuis quelques jours, le site web du parti a été piraté par des éléments obscurantistes qui ont remplacé la page d'accueil par des mots vulgaires versant dans l'obscénité. De plus, d'autres viles parties ont truqué une vidéo et ont tissé une relation fictive entre le contenu de ladite vidéo et le Mouvement Populaire. De même, certains organes de presse se sont également empêtrés dans le marécage de la médiocrité et du sensationnalisme bon marché en faisant la promotion de mensonges infondés.

Nous savons que nos adversaires sont nombreux et qu’ils sont troublés par notre rayonnement et notre présence à proximité du peuple. Nous respectons nombreux d'entre eux, car malgré les dissensions qui nous partagent, ils ne sont pas abaissés au niveau ignominieux auquel nous assistons aujourd'hui et qui cause du tort à la société tout entière. Mais, nous méprisons les imbéciles et les lâches qui crachent leurs poisons clandestinement, car la véritable place qui sied à ces énergumènes est dans les toilettes et les décharges de déchets. Nous, les militantes et les militants harakis, avons appris de nos parents, de nos grands-parents et de nos leaders le duel des chevaliers dont nous sommes capables, car c’est à l’épreuve de  l’arène que se révèlent les véritables essences des femmes et des hommes.

Le Mouvement Populaire avec vous sur les médias publics

Mercredi, 23 novembre

 

·         2M lors du journal télévisé du soir de 20H45 : M. Mohamed Serghini (la justice)

·         La Chaîne amazighe (la 8ème) :

ü       Lors du dernier journal télévisé de 23H : M. Hicham Fikri

ü       Dans la mi-journée : un rassemblement public

M. Laenser dans un rassemblement public massif à Agadir :
La nécessité de faire confiance aux institutions plutôt que d’adopter la position du boycott ou de remettre en doute la capacité du pays à traduire le contenu de la Constitution

M. Mohand Laenser, Secrétaire Général du Mouvement Populaire, a affirmé que les élections du 25 novembre relatives au renouvellement des membres la Chambre des Représentants diffèrent des élections précédentes qu’a connues notre pays, eu égard au fait qu’elles représentent, d'une part, la première étape s’agissant de la mise en œuvre de la nouvelle constitution approuvée par les Marocains avec une large majorité et qu’elles constituent, d’autre part, l’occasion de donner à cette constitution sa place réelle aussi bien pour le citoyen marocain que pour le monde extérieur.

Intervenant lors du grand meeting  organisé samedi dernier par le Mouvement Populaire pour soutenir M. Saïd Skalli, mandataire de la liste harakie au niveau de la circonscription d'Agadir-Iddaoutanane  dans la ville d'Agadir, M. Laenser a estimé que la réforme de la Constitution, intervenue grâce à une volonté commune de Sa Majesté le Roi, des partis politiques et de la société civile, a garanti à tous les Marocains davantage de démocratie, de libertés et de droits, comme en témoigne le fait que la Constitution a élargi les pouvoir du Parlement et du Chef de Gouvernement, a consacré le rôle de Sa Majesté le Roi comme garant des institutions et a consolidé l'indépendance de la justice et des institutions concernées par la défense des droits, le contrôle des deniers publics et la reddition des comptes.

Dans ce contexte, M. Laenser s’est interrogé à l’occasion de cette rencontre, à laquelle ont pris part plusieurs membres du Bureau politique du Parti, sur les personnes qui auront la charge de mettre en œuvre le contenu de cette constitution, soulignant que le Mouvement Populaire, qui dispose d’un programme électorale qui s’intéresse à la ville et à la campagne, a veillé à présenter des candidats compétents et honnêtes et à couvrir 85 circonscriptions. M. Laenser a précisé que 50% des candidats harakis ont moins de 50 ans et que 60% des candidats disposent d’un niveau d’instruction universitaire.

Par ailleurs, le Secrétaire Général du Parti a mis l’accent sur la nécessité de faire  confiance aux institutions, plutôt que d'adopter la position du boycott ou de remettre en doute la capacité du pays à traduire le contenu de la Constitution, ajoutant que le programme du Mouvement Populaire, issu du terroir marocain et s’inscrivant dans le cadre de l'Alliance pour la Démocratie, est basé sur la restauration de la confiance chez le citoyen à travers l’adoption de lois, l’organisation des élections et la mise en œuvre de la bonne gouvernance.

En relation avec ce sujet, M. Laenser a rappelé que le Mouvement Populaire a décidé d’œuvrer avec des alliés, au sein du gouvernement ou à partir de l'opposition, en interaction avec les aspirations des citoyens, soulignant que le Mouvement Populaire place l'intérêt de la Nation au-dessus des intérêts des partis politiques, en voulant pour témoin le fait que le Mouvement Populaire a rejoint en 2009 le gouvernement dans le cadre d’une participation politique.

En ce qui concerne les lignes directrices du programme du Parti, M. Laenser a affirmé que le Mouvement Populaire a élaboré une vision de la gouvernance, de la justice sociale et de la réduction des disparités entre les zones urbaines et le rurales, indiquant que le Parti a mis l’accent sur la reddition des comptes, la réalisation du développement rural et l’intégration de la langue amazighe.

Au volet économique, M. Laenser a indiqué que le programme du Mouvement Populaire s’est intéressé à la réforme de la Caisse de Compensation et a accordé la priorité au monde rural afin qu’il puisse bénéficier des mêmes chances offertes au monde urbain dans les différents domaines vitaux et qui ont trait au développement économique et humain.

D’autre part, le Secrétaire Général du Parti a exprimé la fierté des militantes et des militants harakis des réalisations obtenues grâce à la participation du Mouvement Populaire aux gouvernements successifs, notamment dans les secteurs du transport, de l'agriculture, de la formation professionnelle, du développement rural et de l'énergie et des mines.

M. Laenser a saisi également cette occasion pour lancer l’appel du Mouvement Populaire à l’ensemble des citoyennes et des citoyens pour participer largement au scrutin du 25 novembre courant, ainsi que pour voter en faveur de l’épi, symbole du Mouvement Populaire, attaché à la monarchie constitutionnelle et à un islam modéré, et défenseur de l'unité nationale.

Pour sa part, M. Saïd Skalli a opté pour le discours de la franchise et de la clarté en s’adressant aux masses populaires qui étaient nombreuses à avoir investi la salle ayant abriant le meeting haraki, affirmant qu’il est l'un des fils du Mouvement Populaire depuis 196 et qu’il a exprimé son souhait de se porter candidat dans la ville de la résurrection, la capitale du Souss, pour servir les intérêts de ses populations, qui ont été délaissés aux mains des personnes qui avaient assumé auparavant des responsabilité électorales au niveau de cette ville.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, M. Skalli a averti les habitants d’Agadir de rééditer les expériences passées qui ont engendré des résultats négatifs pour la ville, estimant que les grands chantiers que connait la ville n’ont aucune relation avec le Conseil municipal qui tente de promouvoir des promesses et des réalisations qui n’ont rien à voir avec la réalité gadirie.

M. Skalli a ajouté que les militantes et les militants harakis seront au rendez-vous lors des élections du 25 novembre, afin de poursuivre l’action militante et la défense des intérêts des habitantes d’Agadir et ce, à travers la présentation de candidats intègres, honnêtes et jouissant de la confiance des citoyens, lors des prochaines échéances électorales.

Deux rassemblements publics pour soutenir les candidats du Mouvement Populaire

·         Aujourd’hui, le mardi 22 novembre, à Nador à 15H : sous la présidence de M. Saïd Oulbacha

·         Demain, le mercredi 23 novembre, à Tan-Tan à 15H : sous la présidence de M ; Mohamed Mohattane

Le journal de la caravane de la Jeunesse Harakie

La caravane de la Jeunesse Harakie et des femmes de la liste nationale parcourt toujours les régions du pays pour soutenir les candidates et les candidats du Mouvement Populaire. Elle était, dimanche dernier, dans les villes de Beni Mellal et Lafkih Bensaleh, où elle a été accueillie avec enthousiasme par les citoyens.