Le Mouvement Populaire commémore son loyalisme à l’âme d’un grand roi

A l'occasion de l’avènement du treizième anniversaire de la disparition du grand regretté du Maroc, Feu Sa Majesté Hassan II, que Dieu ait son âme, une délégation du Mouvement Populaire, présidée par le Secrétaire Général, M. Mohand Laenser, s’est rendue, hier vendredi, au Mausolée Mohammed V, pour se recueillir sur l'âme pure du défunt roi. M. Laenser a également apporté sa signature sur le livre d'or du Mausolée.

La Présidente du Réseau mondial des femmes parlementaires en visite au siège du Secrétariat Général du Mouvement Populaire
Programmation de sessions de formation au profit des femmes harakies

M. Essaïd Ameskane, Secrétaire Général Délégué du Mouvement Populaire, a reçu, au siège du Secrétariat Général du Parti, le mercredi 29 mars 2012, Mme Joaquim Almani, Présidente du Réseau mondial de femmes parlementaires à la demande de cette dernière, qui accompagne le Président du gouvernement autonome de Catalogne dans sa visite au Maroc.

Lors de cet entretien, Mme Joaquim a exprimé son bonheur d’être présente au sein du siège du parti du Mouvement Populaire, qui est un membre actif de l'Internationale Libérale. Elle a également saisi cette occasion pour présenter et expliquer les valeurs prônées par l'Internationale Libérale, exprimant la disposition du Réseau mondial des femmes parlementaires à contribuer àtous les projets de formation et d’encadrement initiés au profit des femmes harakies.

M. Mohand Laenser s’entretient avec son homologue gambien

En marge des travaux de la 2ème commission mixte maroco-gambienne qui s’est tenue les 28 et 29 février à Rabat, le Ministre de l'Intérieur, M. Mohand Laenser, a reçu, mercredi dernier, son homologue gambien, M. Mamadou Sheriff Gomez, en présence de M. Cherki Draïs, Ministre Délégué auprès du Ministre de l'Intérieur.

Après avoir passé en revue les questions d’intérêt commun ayant une relation avec les prérogatives des deux ministères, tant sur le plan bilatéral que régional, les deux ministres ont mis en exergue la qualité des relations politiques qui lient les deux pays.

Par ailleurs, les deux parties ont souligné la pertinence et la nécessité d'établir une coopération Sud-Sud qui soit vecteur de développement et instrument de stabilité et de sécurité.

Ministère de l’Intérieur : Il n’y a point de comités populaires ou groupes de jeunes s’arrogeant le droit de lutter contre la débauche

Le Ministère de l’Intérieur a affirmé, mardi dernier, qu’il n’y a point de comités populaires ou groupes de jeunes qui s’arrogeraient, dans certaines villes du Royaume, le droit de lutter contre les pratiques portant atteinte à la morale, contrairement aux allégations colportées récemment par certains organes de presse, assurant qu’il ne s’agit que « d’initiatives individuelles isolées qui ont été amplifiées et sorties de leur contexte réel ».

Dans un communiqué publié mardi dernier, le Ministère a souligné que lesdits organes de presse ont indiqué que ces soi-disant groupes qu’ils ont baptisés « comités populaires » auraient déjà entrepris des campagnes prenant pour cible des locaux prétendument utilisés comme des lieux de débauche.

Le Ministère de l’Intérieur, auquel la loi attribue la responsabilité de veiller à la sécurité et à la quiétude des citoyens et à la protection de leurs biens, a indiqué que la responsabilité de maintien de la sécurité relève des prérogatives des institutions définies et régies par la loi, soulignant que « nulle personne n’est autorisée, quels que soient les motifs qui l'animent, de s’arroger le droit d’exercer cette compétence qui concerne la sécurité et la sûreté de la société ».

Le Ministère de l’Intérieur a assuré que le Maroc est un Etat de droit, qu’il ne tolérera pas toute usurpation des prérogatives de ses institutions sécuritaires et que les autorités compétentes n’hésiteront nullement à s’opposer fermement et vigoureusement à quiconque essaierait de jouer le rôle assigné aux services de sécurité compétents en matière de maintien de la sécurité et de la sûreté des citoyens.

Par ailleurs, le Ministère de l’Intérieur a exhorté les organes de presse qui colportent ce genre d’informations incertaines à s’assurer de la crédibilité de leurs sources et de la véracité de ces informations avant leur publication, afin de ne pas contribuer à la diffusion de rumeurs et de fausses informations qui sont de nature à porter préjudice au processus démocratique que notre pays, avec toutes ses composantes, œuvre à consacrer et ce, conformément aux dispositions de la nouvelle constitution.

Lors d’une conférence de presse conjointe
– M. Laenser : les relations maroco-espagnoles sont « excellentes » sur tous les niveaux et sont en perpétuel développement
– M. Diaz : l’expérience marocaine dans le domaine des réformes politiques pourrait être un modèle à suivre dans la région arabe

M. Mohand Laenser, ministre de l'Intérieur, a jugé, hier à Rabat, que les relations maroco-espagnoles sont « excellentes » sur tous les niveaux et qu’elles sont en perpétuel développement.

Intervenant lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue espagnol, M. Jorge Fernandez Diaz, tenue à l’issue d’une réunion élargie entre les deux délégations marocaine et espagnole, le ministre de l'Intérieur a souligné à cet égard que les premières visites du chef du gouvernement et du ministre de l'Intérieur espagnols sont réservées toujours au Maroc. Ce qui se traduit le niveau des relations bilatérales qui ont été tissées depuis fort longtemps.

M. Laenser a affirmé que la coopération entre les deux pays va au-delà du niveau classique, ajoutant « nous travaillons désormais avec un nouveau rythme, puisqu’en mai prochain deux centres de sécurité seront inaugurés, le premier à Tanger et le deuxième à Algésiras, dans le but d'intensifier les efforts de coopération dans divers domaines, tels la sécurité, l'immigration, la lutte contre la contrebande, etc.