Lors d’un rassemblement public massif à Beni Malal
Les masses populaires de la province renouvellent leur loyauté aux choix harakis
– M. Laenser : Notre programme se caractérise par le réalisme et notre position consacre les valeurs de la citoyenneté véritable
– M. Mechahouri : la réussite lors du scrutin du 25 novembre est tributaire de la participation massive et de l’incarnation de l’harmonie avec l’unanimité du peuple marocain autour de la Constitution
– M. Chraïbi: les militantes et les militants harakis croient en la nécessité d’une participation massive pour contribuer à ce moment historique pour le pays

Dans le cadre de la campagne électorale et de la mobilisation globales pour les échéances électorales prochaines qui auront lieu le 25 novembre courant, le Mouvement Populaire a organisé, vendredi dernier à Beni Mellal, un grand meeting oratoire auquel ont pris part plus de 1.600 militantes et militants harakis de la province.

Dans une allocution prononcée à l’occasion de ce meeting, M. Mohand Laenser, Secrétaire Général du Parti, a affirmé que les élections actuelles se caractérisent notamment par la mise en œuvre du contenu de la nouvelle constitution et l’application de ses dispositions, précisant que la réalisation d’une participation massive à ces élections devrait prévaloir sur les intérêts étroits des partis et ce, pour servir les aspirations du peuple marocain.

M. Laenser a souligné que cette rencontre de Beni Mellal met en exergue l’importance de l’enjeu relatif au changement positif et sincère auquel aspire le parti du Mouvement Populaire, indiquant que ce changement ne peut se réaliser grâce aux paroles, mais à travers la contribution dans les institutions.

M. Laenser a également attiré l’attention sur le fait que le Mouvement Populaire a toujours été au rendez-vous et qu’il sera toujours présent en force, mobilisé derrière Sa Majesté le Roi Mohammed VI, au service de la prospérité de notre pays.

Dans son allocution, M. Laenser a évoqué certaines attitudes qu’il a qualifiées de « nihilistes », expliquant que le boycott et la mise en doute ne représentent nullement des positions politiques. Dans ce même contexte, M. Laenser a souligné que la position du Mouvement Politique consiste à consacrer les valeurs de la citoyenneté prônées par le Parti et à participer massivement dans les prochaines élections.

Par ailleurs, le Secrétaire Général du Parti a également mis l’accent sur l’importance et la force de l’opinion publique et de la société civile lors de ces élections, indiquant que la valeur du programme électorale du parti du Mouvement Populaire réside dans le fait qu’il se caractérise par son réalisme et par sa focalisation sur plusieurs fondamentaux essentiels, à savoir notamment la régionalisation, la dignité, la citoyenneté, la confiance, ainsi que la prospérité économique et la défense de la langue amazighe, du monde rurale et des zones périphériques.

M. Laenser, qui s’est adressé au public en tamazight et été salué par des youyous, a rappelé que la participation du Mouvement Populaire dans le gouvernement avait pour objectif d’éviter une crise politique au pays, soulignant que le Parti est resté et restera fidèle à ses principes et valeurs et appelant à soutenir les candidats du Parti dans la province et à voter massivement le jour du scrutin.

Pour sa part, M. Mustapha Mechahouri, membre du Bureau politique du Parti, avait tout d’abord présenté les candidats du Mouvement Populaireau niveau de la province de Beni Mellal. Il s’agit du mandataire de la liste locale, M. Hamid Ibrahimi, de la membre de la liste nationale des femmes, Mme Fatima Daîif, ainsi que du membre de la liste nationale des jeunes, M. Noureddine Belhaj.

Dans une allocution prononcée à l’occasion de ce meeting qui est le deuxième en son gendre après celui de la ville de Salé, M. Mechahouri, qui préside le Conseil municipal de Laksaïba depuis 2003, représente la circonscription de Laksaïba-Tadla dans l’actuelle Chambre des Représentants et ayant décidé de ne pas se porter candidat aux prochaines élections pour ouvrir la voie à des figures jeunes et nouvelles, a salué le contenu de la nouvelle constitution plébiscitée par les Marocains, précisant que les échéances électorales du 25 novembre constitueront une grande étape dans l’histoire politique et parlementaire marocaine.

M. Mechahouri a affirmé, en outre, que le vote le jour du scrutin est considéré comme un grand devoir national, en vue de choisir le meilleur et de faire émerger un nouveau gouvernement capable de résoudre les problèmes des Marocains, exhortant les militantes et les militants du Mouvement Populaire à voter massivement pour un nouveau Maroc sous la direction de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste.

M. Mechahouri a mis en exergue que la place de choix du Mouvement Populaire dans le paysage politique marocain, soulignant qu’il est l’un des plus anciens partis politiques dans le pays puisqu’il a été fondé en 1958. M. Mechahouri a affirmé à cet égard « notre parti n’est pas un parti du passé, mais un parti du présent et de l’avenir, un parti national et démocratique ancré, et l’épi est le symbole de la prospérité et de la bénédiction ».

Ce membre du Bureau politique a également indiqué que le Parti met l’accent dans sa programme électoral sur la défense du monde rural et de la langue amazighe, soulignant que du nouveau la pancarte du siège du Conseil municipal de Laksaïba a été écrite en alphabet Tifinagh, devenant ainsi la première municipalité à jouir de cet honneur, qui est également celui de la langue amazighe, exprimant ainsi sa fierté de cette composante identitaire nationale.

De son côté, M. Aziz Chraïbi, membre du Bureau Politique du Parti, a souligné, dans une allocution prononcée à cette occasion, que le parti du Mouvement Populaire vise, à travers l’organisation de ce meeting, à contribuer activement dans le changement et l’édifice démocratique, dans le cadre de la nouvelle constitution qui renforce les institutions élues et reconnait des attributions importantes au prochain chef de gouvernement, soulignant que ces éléments ont fait que les militantes et les militants harakis sont convaincus de la nécessité de participer massivement aux prochaines élections pour contribuer au façonnement de ce moment historique à travers lequel le Maroc réalisera un saut qualitatif dans le paysage politique sur les plans arabe et international.

M. Chraïbi a ajouté que le parti du Mouvement Populaire participe à ces élections avec de nouvelles figures et un programme bien étudié et ambitieux, accordant un intérêt particulier au citoyen notamment dans les zones rurales et enclavées, appelant à une participation massive le jour du scrutin en vue de gagner le pari de l’avenir.

Pour sa part, M. Hamid Ibrahimi, mandataire de la liste harakie au niveau de la circonscription de Beni Mellal, a exprimé l’espoir de concrétiser les valeurs du développement local, de mettre en place une infrastructure importante au niveau de la province et d’améliorer le niveau de vie de la population en particulier dans les zones rurales, soulignant que les militantes et les militants du parti du Mouvement Populaire sont conscients de l’étape cruciale que traverse notre pays. Ce qui nécessite une forte contribution à l’édification de l’avenir du Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste.

M. Ibrahimi s’est engagé à relever les défis du développement économique et de l’essor de cette zone sur les plans économique et sociale, ainsi que dans les différents domaines, notamment la santé, l’enseignement et le sport, saluant le programme du Parti qu’il a qualifié de « distingué » et appelant à voter sur l’épi, le symbole de l’espoir, de la dignité et de l’avenir.

Le Mouvement Populaire avec vous sur les médias publics

Lundi, 21 novembre

– Medi 1 TV lors de la mi-journée : (rassemblement public)
– La radio nationale lors du journal du soir de 20H : Mme Fatima Kaîama Mazi

La 8ème colonne
Des soldats au service du Maroc

Trois jours nous séparent de l’étape cruciale du scrutin du 25 novembre qui déterminera le sort du Maroc au cours des cinq prochaines années.
Trois jours constituent pour les militantes et les militants du Mouvement Populaire le dernier quart d’heure avant de remporter la victoire. Il ne s’agit pas ici d’un optimisme excessif ou d’une confiance en soi démesurée, mais ce sentiment découle de notre forte conviction que notre travail et notre combat ont toujours été au service de la Nation et que nos programmes sont sincères et inspirés des terroirs marocains à travers toutes les régions du Royaume.
Avec l’approche de l’heure décisive, nous ne menons pas notre campagne électorale à Rabat seulement, mais nous avons veillé à la présence d’un petit staff compétent pour assurer le suivi de la campagne électorale au niveau central, alors que les autres militantes et militants harakis se sont dirigés ver les zones et les régions pour soutenir sur le terrain nos candidats.
Les femmes et les jeunes de notre liste nationale ne se retrouvent pas dans le confort des bureaux climatisés, mais plutôt dans le froid glacial des montagnes, la terre des campagnes, les ruelles des villes et au milieu des masses, mobilisés dans des caravanes parcourant l’ensemble du territoire national.
La direction de notre parti, à sa tête le Secrétaire Général, parcourt des milliers de kilomètres pour être présente aux côtés de nos candidats dans les rassemblements publics massifs, parce que nous sommes convaincus que si le Maroc est dans le cœur des habitants de Boulemane, Boulemance est également dans les cœurs et les esprits de l’ensemble des militantes et militants harakis.
Nous sommes optimistes car nous sommes convaincus que ce que nous faisons est au service du Maroc, que l’amour de la patrie fait partie de la foi et que notre patrie ne décevra pas nos ambitions.
Ne vous lassez pas et ne vous ennuyez pas pour que la mobilisation continue partout, car al saveur de la victoire est un nectar dont le miel est fait de labeur, de fatigue et d’effort.

Les forces obscurantistes effrayées par le Mouvement Populaire s’attaquent au site web du Parti

Les forces obscurantistes effrayées par la croissance du rayonnement et de la popularité du Mouvement Populaire ont procédé, hier et avant la prière du vendredi, au piratage du site Web du Parti et à la publication d’un discours s’attaquant de manière vile à M. Lakhdar Haddouch, mandataire de la liste du Mouvement Populaire au niveau de la circonscription Oujda-Angad, et d’une affiche comprenant les candidats du parti de Benkirane.
Sans commentaire, nous appelons les Marocains à découvrir le véritable visage du Parti de la Justice et du Développement, qui adopte le style de « la dissimulation », en attendant de parvenir à la chimère des « talibans ».

Les Marocains aspirent à l’organisation d’élections honnêtes et transparentes
Ils souhaitent des élites politiques claires et ayant une réelle représentation, en vue de mettre le pays sur la voie de l’édification effective de la démocratie

M. Essaïd Ameskane, membre du Bureau politique du Mouvement Populaire, a qualifié l’ambiance de la campagne électorale au niveau de la Région du Souss- Massa-Drâa de pacifique et sereine.

Dans une déclaration au quotidien « Al-Haraka », M. Amescane a affirmé que la campagne électorale se déroule globalement selon des règles très bien étudiées et que les candidates et candidats du Mouvement Populaire sont en contact direct avec les populations dans les douars et les souks, vu que la nature de la zone ne permet pas d’organiser de grands rassemblements.

M. Ameskane a souligné que les échos de la campagne électorale sont jusqu’à présent bons, ajoutant que les militantes et militants harakis ont relevé auprès des différentes couches sociales, des femmes, des hommes et des jeunes, ayant différents âges, une grande interactivité et une volonté réelle de changement, en vue de la concrétisation de la transition démocratique effective.

Ce membre du Bureau politique du Mouvement Populaire a indiqué que les Marocains en général aspirent à la tenue d’élections honnêtes et transparentes devant permettre l’émergence d’élites politiques claires, ayant une véritable représentativité et exerçant tous les pouvoirs qui leur sont dévolues en vertu de la nouvelle constitution et ce, pour mettre le pays sur la voie de l’édification de la démocratie effective, notant que les enjeux que devraient releber les instances politiques en général est de restaurer la confiance et de laisser dégager l’enthousiasme favorisant l’adhésion de toutes les potentialités dans la construction d’un Maroc nouveau pouvant accueillir tous ses enfants et disposant des fondamentaux nécessaires pour relever les défis du présent et du futur.

Dans le même contexte, M. Aziz Dermoumi, mandataire de la liste harakie des jeunes, a qualifié de bonne l’ambiance dans laquelle les candidates et les candidats du Mouvement Populaire mènent leur campagne électorale.

Le mandataire de la liste harakie des jeunes, qui conduit la caravane de la jeunesse qui visitera plusieurs régions du Royaume pour sensibiliser à la nécessité d’une participation massive aux élections du 25 novembre cela, ainsi que pour soutenir les candidates et les candidats du Mouvement Populaire, a indiqué que la caravane était avant-hier à Ifrane et a tenu une rencontre avec M. Mohamed Ouzzine, mandataire de la liste harakie au niveau de la circonscription d’Ifrane.

M. Dermoumi a déclaré « nous avons relevé l’interaction positive des populations avec les candidats harakis, indiquant que le mandataire de la liste harakie au niveau de la circonscription d’Ifrane mène une campagne saine, en recourant à des moyens et outils très modernes, ainsi qu’à la composition de cellules travaillant nuit et jour et répondant à toutes les questions des populations, en particulier en ce qui concerne l’explication du programme haraki et leur sensibiliser à la nécessité de participer aux élections du 25 novembre.

M. Dermoumi a souligné, par ailleurs, que la caravane, qui traversera de nombreuses régions pour soutenir les candidates et les candidats harakis, a assisté également aux rassemblements organisés par les candidates et candidats du Mouvement Populaire à Timahdit et dans plusieurs zones enclavées et qu’elle a été accueillie avec enthousiasme par les populations locales.