Le Ministre d’Etat, M. Mohand Laenser, reçoit son homologue turc
La stabilité politique et le climat démocratique favorise l’augmentation du volume des échanges commerciaux entre les deux pays

M. Mohand Laenser, Ministre d’Etat, a reçu son homologue turc Hayati Yazesi, en visite officielle dans notre pays, à la tête d’une délégation turque dans le cadre de la Commission économique mixte maroco-turque qui s’est tenue le mercredi 2 mars  2011 à Rabat.

Lors de cette entrevue, M. Laenser s’est entretenu avec le ministre d’Etat turc sur les moyens de renforcer les relations bilatérales et de consolider la coopération économique et commerciale entre les deux pays.

En marge d’une rencontre organisée par le Mouvement Populaire
Des acteurs partisans et des jeunes débattent le thème « le Maroc politique, entre responsabilité et audace »

M. Aziz Dermoumi, Secrétaire Général de la Jeunesse Harakie et membre du Bureau Politique du Mouvement Populaire, a affirmé que la rencontre organisée par le Parti, mardi dernier à Rabat, sur le thème «  le Maroc politique, entre responsabilité et audace » constitue une tentative d’ouvrir un large débat autour des questions d’actualité soulevées dans la scène politique, notamment en ce qui concerne les réformes.

A l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de la Femme
L’Association des Femmes Harakies organise un forum national à Bouznika

L’Association des Femmes Harakies organise, les 8 et 9 mars courant, un forum national sous le thème « le renforcement du rôle de la femme dans la prise de décision » et ce, à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de la Femme qui coïncide avec le 8 mars de chaque année.

Dans un communiqué, l’Association a précisé que le programme du forum, dont les travaux seront abrités par le Complexe International de l’Enfance et de la Jeunesse, s’articule autour de trois axes principaux, à savoir « la femme et la régionalisation », « la femme et le code électoral » et « l’approche genre dans les politiques publiques », en plus de l’organisation d’ateliers sur « le code électoral et l’enjeu de la consolidation de la représentation de la femme » et « Pour des politiques gouvernementales fondées sur l’équité et l’égalité, dans le cadre de la promotion des conditions de la femme » et «  quel rôle pour la femme dans la régionalisation élargie ? ».

Plateforme de la Rencontre-Débat
Organisée par le Mouvement Populaire
à l’Hôtel Hassan de Rabat le mardi 1er mars 2011,
sous le thème :
« Le Maroc politique entre Responsabilité et Audace »

Cadre d’échange et de débat :

1-     Etat des lieux ?

2-     La Responsabilité politique à l’épreuve du moment,

3-     L’audace politique,  une nécessité pour la consolidation des acquis,

4-     Demain, entre le possible et le souhaitable,

  1. Etat des lieux

–          nouveau règne, innovant, entreprenant,  plus proche du citoyen socialement et politiquement

–          Alternance consensuelle, difficultés de rupture, désaffection des citoyens vis-à-vis de la chose politique : un fait politique, une réalité culturelle ou un échec ? Si c’est un échec à qui la faute ? Les  partis politiques sont-ils responsables et seuls responsables ?

–          La jeunesse : des voix qui cherchent des voies,

–          Cadre institutionnel : inadéquation ou mauvaise application ?

–          Bouleversement et mutations de l’environnement arabe et régional : quelles leçons ?

–          Crise mondiale et instabilité des cours des matières premières,

  1. La Responsabilité politique à l’épreuve du moment

–          Défis : La lutte contre le chômage des jeunes et la pauvreté,

–          Les NTI et la nouvelle donne communicationnelle (comment donner envie de faire de la politique autrement et intégrer les jeunes assoiffés de prise de parole ?)

–          La difficile association des jeunes à l’action politique structurée,

–          Décentralisation/déconcentration : une équation politique, mais surtout économique et sociale.

3.      L’audace politique : une nécessité pour la consolidation des acquis ?

–          Clarification des choix et positionnements politiques des partis,

–          La séparation des pouvoirs : jusqu’où, quel juste milieu ?

–          Une justice indépendante, équitable et au service du citoyen,

–          Renforcement de la présence des jeunes dans les sphères du pouvoir et de la prise de décision

–          Spiritualité et gestion publique : une démarcation gagnante

–          Du multiculturalisme à la nation plurielle, pour un Etat pérenne, unitaire et fort,

4.      Demain, entre le possible et le souhaitable

–          Le possible : établissement des priorités et  hiérarchisation des besoins ; mais dans une démarche concertée,

–          Le souhaitable :

o   donner de la visibilité à court, moyen et long termes,

o   Une société de justice sociale et de répartition équitable des richesses,

o   Une société d’ouverture et de tolérance,

o   Un citoyen libre, moderne et responsable,

o   L’obligation de rendre compte devant la société,

Y ont assisté différentes formations politiques et organisations de la société civile
– Le Mouvement Populaire a organisé une conférence sur le thème « Le Maroc politique, entre responsabilité et audace »
– La plateforme du débat a soulevé des interrogations sur la situation politique actuelle

Le Mouvement Populaire a organisé, mardi dernier à Rabat, une conférence sur le thème « Le  Maroc politique, entre responsabilité et audace », à la quelle ont pris part des acteurs du paysage partisan et des composantes de la société civile.

Fort pertinente, la plateforme de débat, élaborée par le Mouvement Populaire, a soulevé des interrogations insistantes sur la nature de la situation politique actuelle et les réformes nécessaires pour consolider et renforcer les constantes et les acquis, à travers le lancement d’une série de réformes compatibles avec les aspirations des nouvelles générations et avec les changements accélérés que connait le monde.