Annonce de la formation d’un groupe haraki au sein du Conseil communal de la ville de Rabat

Le siège du Secrétariat Général du Mouvement Populaire a abrité, mercredi dernier au soir, une réunion en présence de 25 conseillers du Conseil communal de la ville de Rabat (en l’absence motivée d’un certain nombre de conseillers harakis musulmans excuse).

Présidée par M. Abdelkader Tatou, membre du Bureau politique du Mouvement Populaire, cette réunion a été consacrée à l’examen de plusieurs questions organisationnelles relatives à la coordination entre l’ensemble des élus harakis au niveau de la capitale.

Privés de leur droit aux terrains collectifs et aux indemnisations
Des dizaines des ayants droits au douar Sidi Al-Harath à Azrou organisent une marche vers Rabat

Plusieurs personnes lésées, qui ont été exclues de profiter de la distribution et de la cession des terrains collectifs et des indemnisations, issues du douar Sidi Al-Harath relevant de la commune Aït Taleb Ali dans la province d’Ifrane, ont initié, vendredi dernier, une marche de protestation vers Rabat.

Les gribouillages de l’hebdomadaire « Achourouk Al-Jadid »

L’hebdomadaire « Achourouk » (Lever du soleil) a perdu tout éclat aux yeux des militantes et des militants harakis. Quelle que soit leur virulence, les campagnes enragées menées par cet hebdomadaire contre notre parti ne nous affectent nullement, si ce n’est les sentiments de pitié que nous ressentons à l’égard de ses promoteurs qui sont en mal d’une ligne  éditoriale claire.

Dr. Lahcen Haddad, intervenant lors d’une conférence sur le thème « les alliances politiques à l’horizon des élections de 2012 » :
La composition du champ politique marocain ne contribue pas à générer des alliances logiques

Dr. Lahcen Haddad, membre du Bureau Politique du Mouvement Populaire, a affirmé que la composition du champ politique marocain, qui ne contribue pas à générer des alliances logiques pour plusieurs raisons, ne dénie pas le fait que les stratégies et les orientations de l’Etat sont appréciées positivement et qu’il existe une complémentarité entre l’Institution royale et les protagonistes politiques.

Les militantes et militants harakis de Laâyoune soulignent leur rejet des agissements provocateurs d’espagnols à la solde des séparatistes

Suite aux actes provocateurs inacceptables et hostiles à l’intégrité territoriale du Maroc, commis par un groupe d’espagnols à la solde des séparatistes, le Conseil Provincial du Mouvement Populaire à Laâyoune a tenu, le samedi 04 septembre 2010, une réunion élargie, à laquelle ont pris part les députés et les élus harakis de la province, les représentants des organisations parallèles du Parti et les militantes et militants harakis.