M. El Guerrouj dans la Commission de la Justice, de la Législation et des Droits de l’Homme à la Chambre des Représentants
Le phénomène des fonctionnaires « fantômes » est liée à un problème de gestion et d’application de la loi

M. Abdelâadim El Guerrouj, ministre de la Fonction Publique et la Modernisation de l’Administration, a souligné qu’une nouvelle approche est en vigueur en matière de traitement de la problématique des fonctionnaires « fantômes » qui fait endosser la responsabilité au responsable direct pour l'application des lois en vigueur en ce qui concerne l'absentéisme illégal du travail.

Dans sa réaction aux interventions des membres de la Commission de la Justice, de la Législation et des Droits de l'Homme à la Chambre des Représentants, M. El Guerrouj a précisé, lundi dernier, qu’il ne s’agit pas d’un vide ou de l'absence de textes législatifs portant sur le traitement de ce phénomène, évoquant à cet égard les dispositions du Statut de la fonction publique de 1958, de la loi de 1984 relatives aux ponctions sur les salaires des fonctionnaires et des agents de l'Etat et des collectivités territoriales et le décret publié en 2000 qui définit les conditions d'application de cette loi.

La restructuration de la section du Mouvement Populaire au niveau de l’Arrondissement de Hassane à Rabat
L’élection du M. Mohamed Jamal Al-Jirari, en tant que Secrétaire Local

La Commission préparatoire du Bureau local de l’Arrondissement de Hassane a tenu, samedi dernier, au siège du Secrétariat Général du Mouvement Populaire à Rabat, une assemblée générale consacrée à la restructuration de la section du Parti au niveau de cet arrondissement.

M. Abdelkader Tatou, membre du Bureau politique du Mouvement Populaire et Coordonnateur Régional, a souligné l'importance de cette assemblée, qui intervient dans le cadre des orientations de M. Mohand Laenser, Secrétaire Général du Parti, et ce, dans la perspective de l'organisation des structures du Parti et leur dynamisation à travers les différentes régions du Royaume.

M. Tatou a affirmé qu’on ne peut pas parler​ de partis politiques actifs et efficaces que si ces partis sont présents au niveau de leurs structures et organisations, ajoutant que le développement d’une pratique partisane active et constructive capable de contribuer positivement dans la réussite des missions de transition démocratique est tributaire essentiellement de la réforme et du redressement structurel du Parti en préparation pour relever les enjeux d’actualité, à travers le soutien des cadres qualifiés pour la gestion des affaires publiques locales.

Des militants harakis constituent des commissions parallèles à leurs semblables existant au sein du Parlement et du Gouvernement

Les coordonnateurs des différentes commissions du Mouvement Populaire se sont réunis vendredi dernier au siège du Secrétariat Général du Parti à Rabat.

Cette réunion, présidée par M. Idriss Mroun, membre du Bureau Politique du Parti et coordonnateur entre les différentes commissions, a été l’occasion d’examiner la méthode de travail et de prospecter les moyens d’impulser une dynamique entre les différentes commissions et les groupes parlementaires, tout en identifiant les mécanismes  et les moyens matériels nécessaires pour accompagner ce travail, ainsi que la coordination en vue de l’élaboration d’un programme précis pour chacune des commissions pour qu’elles puissent assumer les missions qui leur sont assignées dans des conditions favorables.

Arrivée de la dépouille d’Imad Ibn Ziaten à Rabat, qui devra être inhumée dans la ville de M’diq
Le ministre de l’Intérieur était à l’accueil de la famille du défunt

La dépouille du parachutiste français d'origine marocaine, Imad Ibn Ziaten, qui a été inhumée dimanche dernier dans la ville de M’diq, est arrivé avant-hier soir, à l'aéroport de Rabat-Salé.

Lors de son déplacement au Maroc, la famille du défunt a été accompagnée en particulier par le Secrétaire d'Etat français à la Défense chargé des Anciens Combattants, M. Marc Laffineur, ainsi que par une délégation représentant le Premier Régiment des Parachutistes, dont notamment deux colonels, des collègues d’Imad Ibn Ziaten et plusieurs de ses proches.

La famille d’Imad Ibn Ziaten a été accueilli en particulier par le ministre de l'Intérieur, M. Mohand Laenser, le Ministre Délégué auprès du ministre de l'Intérieur, M. Charki Draïs, et le Ministre Délégué auprès du Chef de gouvernement en charge de l’Administration de la Défense nationale, M. Abdellatif Loudiyi, et plusieurs personnalités civiles et militaires.

Lors de la journée d’étude organisée par la Jeunesse Harakie sous le thème « La femme rurale : les contraintes de la réalité et les défis du développement »
Il est impossible de réaliser les objectifs de développement rural durable sans une reconnaissance de l’importance de la femme rurale et de sa contribution efficace au développement

Les participants à la journée d’étude, organisée par la Jeunesse Harakie, vendredi dernier au siège du Secrétariat Général du Mouvement Populaire à Rabat, ont été unanimes à souligner qu’il est impossible de réaliser les objectifs de développement rural durable sans une reconnaissance de l'importance de la femme rurale et de sa contribution efficace au développement.

Les participants à cet événement, organisé sous le thème « la femme rurale : les contraintes de la réalité et les défis du développement », ont affirmé que la femme dans le monde rural occupe une place importante dans le processus de production en tant que femme, agricultrice, artisane, commerçante, employée ou utilisatrice de produits naturels. En d’autres termes, elle assure de la nourriture pour sa famille malgré ses ressources limitées en matière d’accès à la terre, à l’approvisionnement, aux techniques, à la qualification, à la communication et autres.

Pour sa part, Mme Fatna Al-Khiel, membre du Bureau Politique du Mouvement Populaire, a affirmé que la femme rurale constitue désormais une importante force active dans différents domaines.