Les Marocains aspirent à l’organisation d’élections honnêtes et transparentes
Ils souhaitent des élites politiques claires et ayant une réelle représentation, en vue de mettre le pays sur la voie de l’édification effective de la démocratie

M. Essaïd Ameskane, membre du Bureau politique du Mouvement Populaire, a qualifié l’ambiance de la campagne électorale au niveau de la Région du Souss- Massa-Drâa de pacifique et sereine.

Dans une déclaration au quotidien « Al-Haraka », M. Amescane a affirmé que la campagne électorale se déroule globalement selon des règles très bien étudiées et que les candidates et candidats du Mouvement Populaire sont en contact direct avec les populations dans les douars et les souks, vu que la nature de la zone ne permet pas d’organiser de grands rassemblements.

M. Ameskane a souligné que les échos de la campagne électorale sont jusqu’à présent bons, ajoutant que les militantes et militants harakis ont relevé auprès des différentes couches sociales, des femmes, des hommes et des jeunes, ayant différents âges, une grande interactivité et une volonté réelle de changement, en vue de la concrétisation de la transition démocratique effective.

Ce membre du Bureau politique du Mouvement Populaire a indiqué que les Marocains en général aspirent à la tenue d’élections honnêtes et transparentes devant permettre l’émergence d’élites politiques claires, ayant une véritable représentativité et exerçant tous les pouvoirs qui leur sont dévolues en vertu de la nouvelle constitution et ce, pour mettre le pays sur la voie de l’édification de la démocratie effective, notant que les enjeux que devraient releber les instances politiques en général est de restaurer la confiance et de laisser dégager l’enthousiasme favorisant l’adhésion de toutes les potentialités dans la construction d’un Maroc nouveau pouvant accueillir tous ses enfants et disposant des fondamentaux nécessaires pour relever les défis du présent et du futur.

Dans le même contexte, M. Aziz Dermoumi, mandataire de la liste harakie des jeunes, a qualifié de bonne l’ambiance dans laquelle les candidates et les candidats du Mouvement Populaire mènent leur campagne électorale.

Le mandataire de la liste harakie des jeunes, qui conduit la caravane de la jeunesse qui visitera plusieurs régions du Royaume pour sensibiliser à la nécessité d’une participation massive aux élections du 25 novembre cela, ainsi que pour soutenir les candidates et les candidats du Mouvement Populaire, a indiqué que la caravane était avant-hier à Ifrane et a tenu une rencontre avec M. Mohamed Ouzzine, mandataire de la liste harakie au niveau de la circonscription d’Ifrane.

M. Dermoumi a déclaré « nous avons relevé l’interaction positive des populations avec les candidats harakis, indiquant que le mandataire de la liste harakie au niveau de la circonscription d’Ifrane mène une campagne saine, en recourant à des moyens et outils très modernes, ainsi qu’à la composition de cellules travaillant nuit et jour et répondant à toutes les questions des populations, en particulier en ce qui concerne l’explication du programme haraki et leur sensibiliser à la nécessité de participer aux élections du 25 novembre.

M. Dermoumi a souligné, par ailleurs, que la caravane, qui traversera de nombreuses régions pour soutenir les candidates et les candidats harakis, a assisté également aux rassemblements organisés par les candidates et candidats du Mouvement Populaire à Timahdit et dans plusieurs zones enclavées et qu’elle a été accueillie avec enthousiasme par les populations locales.

La Direction centrale de la campagne électorale a pris toutes les dispositions nécessaires pour accompagner les candidates et candidats du Mouvement Populaire
M. Serghini : la campagne électorale se déroule dans une ambiance très démocratique et transparente

M. Mohamed Serghini, Directeur de la campagne électorale du Mouvement Populaire, a réaffirmé que la campagne électorale menée par les candidates et candidats du Mouvement Populaire se déroule dans une ambiance très démocratique et transparente.

Dans une déclaration au quotidien « Al-Haraka », M. Serghini a affirmé que « les échos qui nous parviennent des différentes circonscriptions, couvertes par le Mouvement Populaire à travers tout le Royaume, sont dans l’ensemble très positifs, sauf quelques escarmouches mineures causées par des provocations de certains concurrents et qui sont souvent traitées localement.

Les jeunes et les femmes de la capitale ismaélienne interagissent favorablement avec la première étape de la Caravane des jeunes harakis

La  Caravane des jeunes harakis, organisée sous le thème « Venez participer », était mercredi dernier dans la ville de Meknès. Dans ce cadre, M. Aziz  Dermoumi, mandataire de la liste des jeunes harakis, a affirmé, dans une déclaration au quotidien « Al-Haraka », que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la campagne électorale afférente aux élections législatives du 25 novembre 2011.

La campagne du Mouvement Populaire communique directement avec les citoyens dans leurs espaces de vie quotidiens
M. Ouzzine : Notre objectif est de consolider la proximité de la population et de reconstruire les ponts de la réconciliation entre les électeurs et les élus

M. Mohamed Ouzzine a attribué l’incident causé par une provocation gratuite commise par les partisans de la liste du « Cheval » à l’absence de l’engagement de respecter les règles éthiques d’une campagne électorale honnête et intègre.

Dans une déclaration au quotidien « Al-Haraka », M. Ouzzine, mandataire de la liste du Mouvement Populaire au niveau de la circonscription d’Ifrane, a affirmé que le problème se résume en l’absence du sens de responsabilité chez certains organes partisans qui accréditent des personnes qui ne croient pas en l’exercice d’une action politique saine et sont des intrus au monde politique, ajoutant que l’incident a été déclenché lorsque certains agitateurs ont levé une pancarte sur laquelle était écrit « quittez » et sont intervenus pour perturber notre campagne électorale.

Malgré le fait que le recours à l’argent nourrit les facteurs de méfiance
M. Rachid Sadki poursuit une campagne électorale saine à Casablanca–Anfa

Mercredi matin, la campagne de communication de M. Rachid Sadki, candidat du Mouvement Populaire au niveau de la circonscription de Casablanca-Anfa, a été bien perçue par les citoyens dans la vieille médina où s’est déplacé notre jeune candidat accompagné du staff en charge de la campagne.

En effet, le débat était ouvert autour de la tentative de certains candidats de recourir à l’argent sale pour acheter les consciences des électeurs ; lesquelles tentatives ont été qualifiées par de nombreux citoyens d’insultes à leur égard.