Tenue à Agadir et à Tiznit de rencontres de communication du Mouvement Populaire

Le parti du Mouvement Populaire organise, sous la présidence de membres du Bureau politique, une rencontre de communication avec les militantes et les militants harakis de la ville d'Agadir et ce, le samedi 12 mai 2012 à partir de 16H, dans la salle des conférences de l’Hôtel Royal Atlas.

Le parti organise également, sous la présidence de membres du Bureau politique, une autre rencontre de communication, en présence d’acteurs de la société civile locale de la ville de Tiznit et ce, le dimanche 13 mai 2012 à partir de 15H, dans la salle de Cheikh Maâ Al-Aïnaïne relevant de la Maison des Jeunes, sous le thème « Pour la réalisation des attentes de la société civile sous la nouvelle constitution » et « la corrélation de l’exercice de l’autorité et de la responsabilité publique avec le contrôle et la reddition de comptes ».

En réponse à une question orale à la Chambre des Représentants
M. Mohand Laenser annonce la tenue prochainement d’une réunion avec les syndicats au sujet de leurs revendications portant sur les collectivités territoriales

Le ministre de l’Intérieur, M. Mohand Laenser, a annoncé, lundi dernier, qu’une réunion sera bientôt tenue avec les syndicats au sujet leurs revendications portant sur les collectivités territoriales.

En réponse à une question orale à la Chambre des Représentants sur la question des « grèves successives du personnel des collectivités territoriales » présentée par le groupe parlementaire Authenticité et Modernité, M. Laenser a souligné que les syndicats sont un partenaire essentiel du ministère de l'Intérieur s’agissant de a réussite de l’action des collectivités territoriales, rappelant qu’il a été procédé, depuis 2007, à l’institutionnalisation du dialogue social dans ce secteur, que quatre réunions ont été tenues à cet effet et que d’autres réunions portant sur des sujets spécifiques ont été également tenues.

Le ministre a indiqué que la majorité des revendications syndicales ont été satisfaites, à savoir notamment la régularisation des dossiers de promotion dans le grade aussi bien par le biais du mérite que des examens professionnels, l'intégration des fonctionnaires titularisés et titulaires des diplômes de licence, la réintégration des échelles de 1 à 4 dans l’échelle 5 et la résolution de certains problèmes relatifs aux conducteurs de chantiers et aux dessinateurs.

Par ailleurs, M. Laenser a souligné que certaines revendications, tributaires des décisions d’autres départements, sont en cours d’examen, indiquant qu’un travail a été initié pour amender le statut des collectivités territoriales, qui requiert la prise en compte des dispositions contenues dans la nouvelle constitution.

Tenue à Marrakech d’une rencontre de communication élargie par le Mouvement Populaire
Les intervenants ont incité les jeunes et les femmes à s’impliquer dans l’action politique en vue de réaliser le changement et de lutter contre la désaffection électorale

M. Essaïd Ameskane, Secrétaire Général Délégué du Mouvement Populaire, a souligné que l'appartenance au parti du Mouvement Populaire, qui a passé plus d'un demi-siècle dans l'exercice de l'action politique, en défendant le monde rural, la culture amazighe et la justice sociale, constitue un sujet de fierté pour les militantes et les militants harakis, en raison des sacrifices consentis par les militantes et les militants du Mouvement Populaire en matière de traitement des différentes questions liées intimement aux préoccupations de la Nation et des citoyens.

M. Ameskane a affirmé, dans une allocution d’orientation politique, prononcée dimanche dernier lors de la rencontre et de communication élargie organisée par le Bureau provincial du parti à Marrakech, que le Mouvement Populaire, qui a consenti des sacrifices tout au long des années en vue d’instituer le dahir des libertés publiques, est un parti disposant d’un riche registre historique et de militantisme, un parti de valeurs et de bonne moralité et dont les militants loyaux et honnêtes n’ont jamais été impliqués dans des affaires de corruption.

M. Ameskane a ajouté que le parti du Mouvement Populaire reconnaît que de nombreux projets ont été réalisés au Maroc dans le cadre de grands chantiers qui ont concerné des secteurs vitaux, mais l’ambition du parti demeure grande, à savoir remédier aux dysfonctionnements et la réalisation de davantage de réformes de nature à garantir une vie décente au citoyen marocain.

Lors de cette réunion, à laquelle ont pris part M. Mohamed Serghini, membre du Bureau politique en charge des organisations partisanes au niveau de la Région du Centre, M. Ahmed Siba, Directeur du siège central du Parti, M. Rachid Bendariouch, député parlementaire et coordonnateur provincial du Parti, des représentants de l’Association des Femmes Harakies, de la Jeunesse Harakie et des salariés, ainsi que des représentants de la société civile, M. Ameskane a indiqué que cette rencontre, qui réunit la direction et la base du parti du Mouvement Populaire, vise à consacrer une nouvelle méthodologie, transparente et démocratique, en vue de l’édification des structures organisationnelles sur des fondements solides, à consolider la communication efficace et constructive, à jeter des ponts de dialogue serein et objectif et à mettre en place des mécanismes organisationnels efficaces qui contribueraient à l’encadrement, à la sensibilisation et à l’orientation des citoyens vers l’édification d’un Maroc meilleur.

En outre, le Secrétaire Général Délégué a passé en revue les principales stations politiques et partisanes qu’a parcourues le parti depuis sa création, relevant à cet égard les contraintes et les obstacles qui se sont dressés sur son chemin de militantisme et sur son parcours politique, mais qu’il a pu dépasser en dépit des complots et grâce à la cohésion, la solidarité et le courage de ses militants.

M. Ameskane a ajouté que l’organisation bien ficelée et la large participation des femmes et des jeunes dans l'action politique et leur engagement dans les processus électoraux demeure le moyen adéquat pour résister face aux manœuvres et la voie salutaire vers la réalisation du changement escompté et la réduction du phénomène de désaffection électorale, en vue de lutter contre les corrompus et de les écarter de la gestion des affaires locales et nationales.

Pour sa part, M. Mohamed Serghini a souligné que les différentes rencontres de communication qu’organise la direction du Parti avec les militantes et les militants du Mouvement Populaire s'inscrivent dans le sillage de la mise en œuvre des résolutions du Bureau politique et des recommandations du Conseil national et de la satisfaction des attentes des militants harakis dans l’ensemble des provinces, soulignant que le Parti est engagé à poursuivre le marche de l’édification des structures organisationnelles en vue de préparer les prochaines élections.

M. Serghini a affirmé que le parti du Mouvement Populaire, qui puise ses racines dans son histoire de militantisme et qui est l’un des premiers partis nationalistes à avoir défendu le pluralisme politique et le multipartisme, s’engage aujourd'hui de manière positive dans la mise en application fluide de la nouvelle constitution, unanimement votée par les Marocains.

M. Serghini a ajouté que le Maroc a accompli aujourd’hui d’importants progrès dans le domaine de la démocratie, relevant que désormais tout le monde peut exprimer librement des revendications légitimes et ce, dans le cadre d'initiatives raisonnables et sans préjudice de la liberté d'autrui, alors que plusieurs pays arabes sont sortis du printemps arabe avec des résultats non louables.

Dans le sillage de l’accompagnement des changements importants que connait le paysage politique national et arabe, M. Serghini a souligné l'importance des organisations locales, eu égard au rôle qu'elles pourraient jouer dans le cadre de l’exercice de la politique de proximité avec les citoyens.

De son côté, M. Rachid Bendariouch a évoqué, dans son allocution, Mme Nadida Sidi Bab et M. Ahmed Belkouzi, que Dieu les accueille dans Sa Sainte miséricorde, que  dont la disparition a été récemment regrettée par la familiale du Mouvement Populaire a à Marrakech, exhortant l’assistance à cette occasion à lire Sourate Al-Fatiha à la mémoire de leurs âmes.

Par ailleurs, le Coordonnateur provincial a passé en revue les activités qu’accomplit le Bureau provincial, toutes composantes confondues, sur la base des principes du parti et des convictions des militantes et des militants harakis s’agissant de la nécessité de respecter son statut et ce, à travers la communication avec les citoyens par le biais des moyens disponibles. Il a exprimé l'espoir que cette rencontre de communication conclut ses travaux par la prise des positions appropriées en vue de mettre à niveau et de rationaliser l’action partisane locale et de définir ses plans futurs.

Parallèlement aux activités du Bureau provincial, le député parlementaire, M. Bendariouch, a affirmé que le Parti accompagne les organisations parallèles, à savoir les jeunes, les femmes et les bureaux locaux, chacune selon son champ d’intervention et ses prérogatives, en fonction des moyens dont il dispose, dans le cadre de l’élaboration de programmes d’action d’avenir, que tout le monde s’engage à respecter et mettre en œuvre.

A cette occasion, M. Bendariouch a souhaité la bienvenue aux militantes et militants du parti du Mouvement Populaire, dont notamment les cadres, les femmes et les nouveaux militants dans les différents secteurs (collectivités territoriales, chambres professionnelles, syndicats et secteur privé), exprimant son espoir que les bases du parti agiront comme un seul organisme et veilleront au respect du statut et des principes du parti.

Il est à signaler que cette importante rencontre de communication a  été marquée par les interventions des organisations locales, suivies de la discussion de plusieurs questions d’intérêt partisan, gouvernemental et électoral et ce, en soumettant leurs questions, suggestions et points de vue. Avec son audace et sa franchise habituelles, le Secrétaire Général Délégué du Parti a contribué à la simplification et à l’explication de plusieurs points essentiels ayant un caractère politique, économique et social.

Joyeux anniversaire

La Famille Royale et, avec elle, le peuple marocain tout entier célèbrent, ce mardi 8 mai, le 9ème anniversaire de Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay El Hassan.

En cette heureuse occasion, nous adressons nos plus chaleureuses félicitations à Sa Majesté le Roi Mohammed VI et à Son Altesse Royale le bien-aimé Prince Héritier, implorant Dieu le Tout-Puissant de perpétuer les bonheurs et les joies de la famille Royale.

D’intenses activités du Secrétaire Général Délégué et de la délégation l’accompagnant dans les Provinces du Sud
Les militants harakis dans les villes de Laâyoune et Boujdour sont mobilisés pour gagner le pari des prochaines échéances électorales

La direction du Mouvement Populaire, sous la présidence de M. Essaïd Ameskane Secrétaire Général Délégué du Parti, a renoué les liens fondés sur la cohésion, le respect et l’estime avec nos frères les militants harakis dans les Provinces du Sud et ce, à travers sa participation à plusieurs activités partisanes et culturels, visant principalement à préserver la mémoire haraki dans ces provinces et la consolidation de la position du Parti dans le paysage politique local.

Ces rencontres de communication, auxquelles ont pris part M. Mohamed Serghini, membre du Bureau politique en charge des organisations partisanes, M. Ahmed Siba, Directeur du siège central du Parti, et les deux députés parlementaires, Mme Fatima Lakhiel, membre du Bureau politique, Mme Fatima Daîif, ont recueilli la grande satisfaction des militants harakis dans cette région, en particulier dans les villes Laâyoune et Boujdour.

Ainsi, la ville de Laâyoune a été la première escale dans les activités de la délégation harakie, où la demeure de M. Mouloud Ajef, député parlementaire, a abrité une rencontre de communication à laquelle ont pris part les représentants des différentes organisations du Parti dans la Province.

A cette occasion, M. Ameskane a souligné la grande importance dont jouissent les Provinces du sud dans le programme politique du Mouvement Populaire et l’attention particulière qu’accorde M. Mohand Laenser, Secrétaire Général du Parti, aux militants originaires de cette région, aussi bien en leur garantissant une représentation dans les structures organisationnelles qui sied avec la position de choix de cette région chère à tous les Marocains  qu’à travers leur implication dans les choix et les échéances démocratiques.

Par ailleurs, M. Ameskane a rappelé les épopées réalisées par les populations de cette région pour chasser les colons, aux côtés de leurs concitoyens dans les autres régions du Royaume et ce, afin de soutenir la cause nationale et dans le cadre de la cohésion entre le Trône et le peuple.

M. Ameskane a ajouté que la région a enregistré, depuis son recouvrement, un progrès économique et social sans précédent, grâce aux chantiers de développement et de démocratie qui ont fait revêtir cette région d’un cachet distinct et ont permis aux citoyens dans les Provinces du Sud de jouir de tous les droits.

Pour sa part, M. Mohamed Serghini s’est félicité des projets de développement que connait la ville de Laâyoune et du progrès et de la prospérité réalisés dans tous les domaines au niveau de cette ville au cours des dernières décennies.

En outre, M. Serghini a mis en exergue le rôle joué par le parti du Mouvement Populaire s’agissant de la mobilisation générale autour de la cause nationale et les effets positifs de la représentation de ses militants dans les institutions législatives et les conseils élus sur le processus de développement local, ajoutant que la direction du Parti œuvre sans cesse au renforcement de la position du Parti dans la région et ce, dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de proximité avec citoyens.

Il est à noter que les différentes interventions ont souligné la volonté de militants harakis dans cette région d’œuvrer dans le cadre de l’institution partisane, en vue de réaliser les différentes exigences de la vie décente, se félicitant de l’attention particulière qu’accorde la direction du Parti aux Provinces du Sud et ce, en consacrant un  siège parlementaire à l'un des natifs de cette région, en la personne de M. Mouloud Ajef. Il est à signaler que la délégation harakie a visité le nouveau siège du Mouvement Populaire dans la ville de Laâyoune.

Sur un autre plan, la délégation harakie s’est rendue, le lendemain, en visite à la réunion annuelle de la tribu Al-Ansar Oueled Tidrarine dans la Commune de Lamsid relevant de la Province de Boujdour, en présence de M. Khayi Abdelaziz, député parlementaire. A cette occasion, la délégation harakie a visité la foire des produits artisanaux et locaux.

Par la suite, la délégation harakie a suivi les principales festivités programmées dans le cadre du moussem,  organisé par l'Association Al-Ansar Ahl Zarbia pour la culture et le développement à Boujdour sous le thème « Zaouia Ahl Zarbia : le patrimoine historique et géographique et les atouts des descendants, pilier du développement durable », à savoir notamment la fantasia et la lecture de la poésie Hassanie avec la participation des tribus du Sahara.

De plus, la délégation harakie a participé à la distribution des prix aux gagnants du concours de mémorisation et de psalmodie du Saint Coran et du concours de l’écriture et de la recherche.

De même, la délégation s’est recueillie sur la mémoire des martyrs de cette région, qui ont décédé dans l'arène de lutte et du militantisme,  en réponse à l’appel de la Nation et de la défense de son intégrité.

Il est à signaler que l’organisation de cette réunion annuelle vise à mettre en exergue les atouts de la Province de Boujdour en général et de la Commune de Lamsid en particulier, en vue de booster le rythme de développement.

D’autre part, le Bureau provincial du Mouvement populaire a organisé, le même jour, une rencontre de communication élargie, en présence du Secrétaire Général Délégué du Parti et de la délégation l'accompagnant.

Intervenant lors de cette rencontre à laquelle ont pris part des représentants des bureaux du Parti et le Jeunesse Harakie et des activistes représentants la société civile, M. Essaïd Ameskane a affirmé que cette rencontre a pour objectifs d’adopter une nouvelle méthodologie pour l’édification de structures organisationnelles, qui seraient de nature à consolider la communication entre la base et la direction du Parti et à jeter les ponts d’un dialogue serein et constructif entre eux et ce, dans la perspective de la consécration de mécanismes efficaces et efficients devant contribuer à l’encadrement et à la sensibilisant des citoyens et à leur orientation vers l’édification d'un Maroc meilleur.

Dans le même sillage, M. Mohamed Serghini a rappelé l'importance des rencontres de communication avec les militantes et les militants du Mouvement Populaire, notamment au niveau des Provinces du Sud et ce, en harmonie avec les recommandations et les résolutions du Bureau politique et du Conseil national du Parti, réaffirmant à cet égard l'engagement du Parti à poursuivre la mise en place des structures organisationnelles.

Par aillerus, M. Serghini a affirmé que le Parti, qui puise sa légitimité de son histoire ancrée de militantisme, est engagé de manière positive dans la mise en application de la nouvelle constitution, eu égard au fait que le Mouvement Populaire est l’un des premiers partis nationalistes qui ont défendu le pluralisme politique et le multipartisme.

Cette rencontre a été marquée par l’allocution prononcée par M. Khayi Abdelaziz, député parlementaire de Boujdour, où il a mis l’accent sur le rôle joué par le Parti sur le plan de la défense des intérêts des citoyens, ainsi que sur la volonté des militants harakis dans la région de renforcer leur présence lors des prochaines élections et ce, pour que le Parti puisse occuper la position qui lui sied au niveau de paysage politique provincial et local.

D’autre part, les autres des interventions ont été unanimes à souligner l'importance de ces rencontres que le Parti a tenu à organiser en vue de parachever les structures organisationnelles et d'identifier les problèmes vécus par la province. A cette occasion, la délégation harakie s'est rendue en visite au siège du Bureau provincial du Mouvement Populaire à Boujdour.