La Commission des Réformes Politiques issue du Bureau Politique expose à Rabat la conception préliminaire du Mouvement Populaire du projet de révision de la Constitution de 1996
Une conception fondée sur un long parcours de lutte pour l’institution du pluralisme et l’édification d’un Maroc démocratique et développé, résolument attaché aux constantes de la Nation

La Commission des Réformes Politiques issue du Bureau Politique a exposé, hier dimanche au siège du Secrétariat Général du Parti à Rabat, la conception préliminaire du Mouvement Populaire du projet de révision de la Constitution de 1996, avant sa présentation aujourd’hui (lundi) devant la Commission politique en charge de ce dossier.

Entretien entre MM. Ban Ki-moon et Taïb Fassi-Fihri au siège des Nations Unies à New York
Exaltation onusienne des réformes annoncées dans le Discours Royal du 9 mars

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Taïb Fassi-Fihri, a eu des entretiens, jeudi dernier au siège des Nations Unies à New York, avec le Secrétaire Général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, qui ont porté en particulier sur la situation qui prévaut dans le monde arabe et notamment dans la région du Maghreb, ainsi que sur la question nationale.

M. Fassi-Fihri souligne l’importance de la résolution de la question du Sahara pour réaliser l’unité maghrébine

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Taïb Fassi-Fihri, a souligné, mercredi dernier à Washington, l’importance de la résolution de la question du Sahara pour réaliser l’unité maghrébine, qui constitue une « nécessité » pour les peuples de la région et la sécurité régionale.

Marginalisation des journalistes de la chaîne de télévision amazighe au sein de la Société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision (SNRT)

Des journalistes et des producteurs e la Société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision (SNRT) s’interrogent sur le sort de 15 emplois qui leur étaient dédiés lors de la phase de transition de la RTM (Radio et Télévision Marocaine) à la SNRT.

Il est à noter que ces employés, qui ont commencé leur activité depuis 1999, ont été choqués après avoir reçu des convocations les inviter à signer de nouveaux contrats de travail, en violation flagrante de la légalité de leur intégration.

Par ailleurs, lorsque ces employés se sont interrogés sur le sort des 15 postes susmentionnés, l’administration les a informé que ces postes ont été « supprimés par le Ministère de l’Economie et des Finances » ; laquelle réponse n’est fondée sur aucune justification juridique ou administrative, beaucoup plus qu’elle ne reflète le traitement réservé par l’administration de la SNRT à la question amazighe en tant que « valeur ajoutée indésirable », alors que le discours officiel met l’accent sur l’importance de réserver un intérêt particulier à la question amazighe sur les plans de la culture, des médias et des ressources humaines.

Rencontre des jeunes élues communales

Les jeunes élues communales, dont l’âge est inférieur à 35 ans, se réuniront dans le cadre d’une journée d’étude d’échange et de débat.

Cette rencontre sur «  les jeunes élues communales au Maroc » constitue une occasion pour les participantes d’échanger leurs points de vue sur les opportunités et les défis auxquels ils font face tous les jours et sur les moyens qu’ils ont développés pour surmonter les contraintes.

Il est prévu que prennent part à cette rencontre des élues communales de Serbie et de Belgique, pour débattre des défis mondiaux auxquels sont confrontées les femmes leaders à travers le monde.

Il est à rappeler que l’Institut Démocratique américain est actif au Maroc depuis 12 ans, et qu’il œuvre, en collaboration avec les candidates aux postes de responsabilité et les élues, à renforcer les institutions démocratiques