M. Mohand Laenser dans un entretien accordé au quotidien « Ashark Al’Awsat » :
Il est temps de considérer le Ministère de l’Intérieur comme un département gouvernemental à l’instar des autres départements gouvernementaux

M. Mohand Laenser, Secrétaire Général du parti du Mouvement Populaire, qui a été nommé (avant-hier) Ministre de l'Intérieur du Maroc, qu’il n’a jamais pensé depuis le début de sa carrière politique qu’il accédera à un tel poste. M. Laenser a révélé à « Ashark Al’Awsat », lors du premier entretien téléphonique qu’il a accordé à une tribune médiatique après sa nomination, « qu’avant les élections du 25 novembre dernier, s'il n'y avait pas de révision constitutionnelle et la nouvelle conjoncture que vit le Maroc, je réfléchissais à ne pas me porter candidat aux élections législatives qui étaient prévues au cours de l’année 2012 ».

M. Laenser a expliqué qu’il est temps de considérer le Ministère de l'Intérieur comme un département gouvernemental quelle que soit son importance, à l’instar des autres départements gouvernementaux. M. Laenser a précisé que ce département peut être chapeauté par un homme politique adhérent à un parti politique, n’omettant pas toutefois d’évoquer les attentes du citoyen.

Le nouveau gouvernement : plus des deux tiers de ses membres, dont une femme, assument la responsabilité gouvernementale pour la première fois

Le nouveau gouvernement nommé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, mardi dernier, se compose de 31 ministres, dont une femme, représentant quatre partis. 22 d'entre eux assument la responsabilité gouvernementale pour la première fois. Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) assume, outre le poste de Chef de Gouvernement, 11 portefeuilles ministériels, alors que 6 portefeuilles ministériels sont revenus au Parti de l'Istiqlal, 4 portefeuilles ministériels au parti du Mouvement Populaire et 4 portefeuilles ministériels au Parti du Progrès et du Socialisme.

Lors de la première réunion du Conseil de gouvernement
– Abdelilah Benkirane : le nouveau gouvernement devrait constituer un bloc unifié, cohérent et fort et être à la hauteur de cette phase historique
– Les chantiers dont le lancement a été possible grâce à Sa Majesté le Roi devraient se poursuivre et réussir et être fortement accompagnés dans le cadre d’une interprétation démocratique de la Constitution

Le Chef de gouvernement, M. Abdelilah Benkirane, a affirmé, hier jeudi, que le nouveau gouvernement devrait constituer un bloc unifié, cohérent et fort et être à la hauteur de cette phase historique.

Dans une allocution prononcée à l’ouverture de la première réunion du Conseil de gouvernement après sa nomination par Sa Majesté le Roi Mohammed VI le 3 janvier courant, M. Benkirane a ajouté que ce gouvernement « est le fruit de la dynamique que connait le Maroc et qu’il est considéré comme modèle par d'autres pays ».

Par ailleurs, M. Benkirane a exprimé sa conviction que « le Maroc a vécu ‘‘le Printemps arabe’’ à sa manière à travers une véritable révolution lancée par Sa Majesté le Roi et que le peuple marocain l’a suivi sur cette voie ».

Lors de la cérémonie d’installation de M. Mohand Laenser, le nouveau ministre de l’Intérieur
Confirmation de la volonté de concrétiser le nouveau concept d’autorité et les principes de bonne gouvernance

Mardi dernier au siège du Ministère de l'Intérieur, a été tenue la cérémonie d’installation du nouveau Ministre de l'Intérieur, M. Mohand Laenser, et du Ministre Délégué auprès du Ministre de l'Intérieur, M. Charqui Draïss.

A cette occasion, le Ministre de l'Intérieur sortant, M. Taïeb Cherkaoui, a félicité MM. Laenser et Draïss pour la confiance placée en eux par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, exprimant sa conviction qu'ils vont honorer pleinement leurs nouvelles missions à la tête de ce ministère.

M. Cherkaoui a mis en exergue les qualités humaines et professionnelles de ces deux responsables qui se distinguent par leur sérieux et leurs compétences et expériences qu’ils ont capitalisées au fil des années, indiquant qu’ils mobilseront certainement leurs qualités au service des projets de réforme lancés par le Ministère et de la dynamisation du processus de consolidation de l'édifice démocratique et de promotion du développement durable.

Pour sa part, M. Laenser a exprimé sa fierté de la confiance royale, soulignant sa détermination à œuvrer pour impulser davantage de dynamisme aux réalisations de ce ministère.

Dans ce même contexte, M. Laenser a affirmé « nous sommes conscients de l'ampleur des missions qui nous incombent et du travail qu’il faudrait réaliser en vue de contribuer à la concrétisation du nouveau concept d'autorité et des principes de bonne gouvernance ».

Par ailleurs, M. Laenser a salué l’action menée par M. Taïeb Cherkaoui et M. Saâd Hassar, l’ex Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Intérieur, et l’ensemble des cadres du Ministère de l'Intérieur, réaffirmant sa détermination à redoubler d'efforts pour servir l'intérêt général sous la direction éclairée de Sa Majesté le Roi.

Il est à signaler que cette cérémonie d’installation a été marquée notamment par la présence du Général de Corps d’Armée Hosni Benslimane, Commandant de la Gendarmerie Royale, et de plusieurs Walis et Gouverneurs de Sa Majesté le Roi.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, accompagné de Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay El Hassan, a nommé, ce mardi à la Salle du Trône du Palais Royal de Rabat, les membres du nouveau gouvernement.

 

 

 

 

 

En voici la composition :

  • Abdelilah Benkirane : Chef de Gouvernement.
  • Abdellah Baha : Ministre d'Etat.
  • Mohand Laenser : Ministre de l'Intérieur.
  • Saâd-Eddine El Othmani : Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération.
  • Mustafa Ramid: Ministre de la Justice et des libertés.
  • Ahmed Toufiq: Ministre des Habous et des Affaires Islamiques.
  • Driss Dahak : Secrétaire Général du Gouvernement.
  • Nizar Baraka : Ministre de l'Economie et des Finances.
  • Nabil Benabdellah : Ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville.
  • Aziz Akhannouch : Ministre de l'Agriculture et de la Pêche Maritime.
  • Mohamed El Ouafa: Ministre de l'Education Nationale.
  • Lahcen Daoudi : Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres.
  • Mohamed Ouzzine : Ministre de la Jeunesse et des Sports.
  • Aziz Rabbah : Ministre de l'Equipement et du Transport.
  • El Hosseïn El Ouardi : Ministre de la Santé.
  • Mustapha El Khalfi : Ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement.
  • Fouad Douiri: Ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement.
  • Abdelouahed Souhaïl : Ministre de l'Emploi et de la Formation Professionnelle.
  • Abdelkader Aâmara : Ministre de l'industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies.
  • Lahcen Haddad : Ministre du Tourisme.
  • Bassima Hakkaoui : Ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement Social.
  • Mohamed Amine Sbihi : Ministre de la Culture.
  • Abdessamad Qaiouh : Ministre de l'Artisanat.
  • Lahbib Choubani : Ministre chargé des Relations avec le Parlement et la Société Civile.
  • Abdellatif Loudiyi : Ministre Délégué auprès du Chef de Gouvernement chargé de l'Administration de la défense nationale.
  • Abdellatif Maâzouz : Ministre Délégué auprès du Chef de Gouvernement chargé des Marocains résidant à l'étranger.
  • Charki Draïss : Ministre Délégué auprès du Ministre de l'Intérieur.
  • Youssef Amrani : Ministre Délégué auprès du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération.
  • Mohamed Najib Boulif : Ministre Délégué auprès du Chef de Gouvernement chargé des Affaires Générales et de la Gouvernance