Lors d’une rencontre, marquée par la présence de jeunes militants harakis au niveau de la Province
La Jeunesse Harakie organise une session de formation sur « l’élaboration et le pilotage des plans stratégiques »

Conformément aux résolutions du Conseil national et contribuant à impulser un dynamisme renouvelé à l’action des bureaux locaux et provinciaux, la Jeunesse Harakie a organisé, samedi dernier, une session de formation au profit des membres du Bureau et du Conseil provinciaux d’Ifrane sur le thème « l’élaboration et le pilotage des plans stratégiques ».

Lors de cette rencontre, M. Ismaïl Al-Hamraoui, formateur international dans le domaine des droits de l’Homme et du développement des capacités des organisations de jeunesses, a présenté un exposé dans lequel il a évoqué la manière de développer les capacités des jeunes marocains, en particulier ceux appartenan

Dans un communiqué conjoint, diffusé par les deux groupes parlementaires harakis
Inquiétude et préoccupation au sujet du sort de M. Ould Sidi Mouloud, éloigné vers une zone enclavée
L’accent a été mis sur la nécessité de défendre les questions qui servent les intérêts du pays et ce, dans le cadre de principes et des orientations du Parti

Les deux groupes parlementaires du Mouvement Populaire, ont tenu, le jeudi 07 octobre 2010 au siège du Secrétariat Général du Parti à Rabat, une réunion de coordination, présidée par M. Mohand Laenser, Secrétaire Général du Parti, et en présence de plusieurs membres du Bureau Politique.

L’ordre du jour de cette réunion a focalisé sur l’actuelle rentrée politique. Dans ce sens, la question de la libération de M. Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a été au cœur de l’intérêt des participants à cette réunion, qui ont salué la patience, la résistance et la persévérance de ce citoyen marocain, qui n’a pas renié ses choix qu’il a exprimés avec une conviction ferme et inconditionnelle, en affirmant que la proposition marocaine d’autonomie des Provinces du Sud constitue la solution démocratique optimale pour préserver notre intégrité territoriale.

Le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants renouvelle sa confiance dans MM. Moubdiî, Tato et Sentissi

Le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants s’est réuni, jeudi dernier, en présence de M. Mohand Laenser, Secrétaire Général du Mouvement Populaire, pour élire le président du groupe, le vice-président de la Chambre des Représentants et le président de la Commission de la Justice et de la Législation.

Lors de cette réunion, empreinte d’une ambiance démocratique et d’un débat serein, le Groupe Haraki a décidé de renouveler sa confiance dans MM. Mohamed Moubdiî, Président du Groupe, Abdelkader Tato, Vice-président de la Chambre des Représentants, et Idriss Sentissi, Président de la Commission de la Justice et de la Législation.

Lors de la rencontre de coordination entre le Bureau Politique et les deux groupes parlementaires du Mouvement Populaire
M. Laenser souligné la nécessité d’une mobilisation pour les échéances prochaines en vue de lever les défis d’avenir

M. Mohand Laenser, Secrétaire Général de Mouvement Populaire, a rendu hommage, lors d’une rencontre de coordination ayant réuni hier les membres du Bureau Politique et des groupes parlementaires du Mouvement Populaire, aux efforts déployés par les partis politiques, la société civile et les organisations internationales, qui ont été couronnés par la libération du militants nationaliste M. Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, estimant que cette libération constitue un acquis sur la voie de la consécration du principe de liberté d’expression et de circulation au profit de nos autres frères séquestrés à Tindouf et la facilitation de leur séjour avec leurs familles au sein de la mère-Patrie.

Le « polisario » procède à la libération de M. Ould Sidi Mouloud et le ministère marocain des Affaires Etrangères se félicite de cette libération
– M. Mohand Laenser : cette libération est le fruit d’une large mobilisation à l’intérieur et à l’étranger
– La nécessité de poursuivre cette mobilisation pour assurer l’intégrité physique de M. Ould Sidi Mouloud et lui garantir le droit à la libre expression

Le Front « polisario » a procédé, hier mercredi, à la libération du militant sahraoui unioniste M. Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, enlevé par les milices des séparatistes le 21 Septembre dernier alors qu’il était sur le chemin du retour aux camps de Tindouf, en vue de lancer un débat sur la proposition d’octroi d’une autonomie aux Provinces du Sud dans le cadre de la souveraineté marocaine.

La décision de libération de M. Ould Sidi Mouloud est intervenue, comme l’avait indiqué une dépêche de la pseudo « agence de presse sahraouie », en réponse aux appels d’organisations humanitaires internationales. Ce qui constitue un aveu explicite de l’illégalité de l’acte de piraterie perpétré par le « polisario » ; lequel acte viole l’essence des valeurs des droits de l’Homme, plus particulièrement le droit d’exprimer librement ses opinions.