Ouheli : Le Fonds de développement rural et des zones montagneuses constitue une réceptacle financier durable qui assimile les projets de développement

Hamou Ouheli, Secrétaire d’Etat chargé du Développement rural et des Eaux et Forêts, a estimé, lundi dernier à Rabat, que le Fonds de développement rural et des zones montagneuses constitue un réceptacle financier durable et adapté pour assimiler des projets de développement ciblant le monde rural, ajoutant ce fonds a capitalisé suffisamment d’acquis qui en font un outil efficace pour orienter le développement économique et social au niveau des collectivités territoriales à caractère rural.

Amzazi : Le Programme national de généralisation et de développement du préscolaire vise la scolarisation de 700.000 enfants par an à l’horizon 2027-2028

 

Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a affirmé, mercredi dernier à Skhirat, que le Programme national de généralisation et de développement du préscolaire vise à la généralisation de cet enseignement dans le respect des normes de qualité à l’horizon 2027-2028 et ce, à travers la garantie de la scolarisation préscolaire d’environ 700.000 enfants annuellement.

Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers s’interroge sur les mesures prises pour mettre à niveau l’hôpital de Beni Mellal

Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers s’est interrogé, hier mardi,sur les mesures prises pour rehausser effectivement l’hôpital de Beni Mellal au rang ce centre hospitalier universitaire.

Lors d’une rencontre d’étude sur le thème « Analysedes lois organiques relatives aux collectivités territoriales » : Moubdiî met en évidence les nouveaux concepts apportés par ces lois et les difficultés qui entravent la mise en œuvre de leurs dispositions

Mohamed Moubdiî, Président du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants et représentant de l’Association des présidents des collectivités territoriales, a affirmé, lors d’une rencontre d’étude, organisée lundi dernier à Rabat, que les lois organiques relatives aux collectivités territoriales ont apporté de nouveaux concepts majeurs, ajoutant que 70 ou 80%des présidents de ces collectivités territoriales ne sont pas au fait de leur importance et portée, en l’absence d’une formation d’envergure,d’un accompagnement et d’une forte sensibilisation ».

Lors du 2ème Congrès national de la Ligue des Ingénieurs Harakis : – Renouvellement de la confiance en la personne de M. Khlifien tant que président de la Ligue pour un second mandat

– Le congrès est une phase transitoire de la fondation vers l’action fructueuse

Les participants au 2ème Congrès national de la Ligue des Ingénieurs Harakis, qui a été tenu dimanche dernier à Rabat sous le thème« l’implication de l’ingénieur pour un leadership pluridisciplinaire dans la gestion des affaires publiques », ont renouvelé la confiance en la personne de M. Hamid Khlifi en tant que président de la Ligue pour un second mandat.