El Aaraj appelle à Manama à adopter un jumelage permanent d’Al-Qods avec toutes les capitales de la culture islamique

Mohamed El Aâraj, ministre de la Culture et de la Communication, a appelé, jeudi dernier à Manama, au jumelage permanent d’Al-Qods Al Charif avec toutes les capitales de la culture islamique afin d’assurer sa présence continue dans ces capitales.

Laenser souligne l’importance de la dimension territoriale du nouveau modèle de développement

Mohand Laenser, Président de l’Association des Régions du Maroc, a affirmé, mercredi dernier à Rabat, que la journée d’étude organisée par l’Association des Régions du Maroc sur le thème « La dimension territoriale du nouveau modèle de développement » vise à contribuer à tracer les contours d’un nouveau modèle de développement et ce, en réponse à l’appel Royal à réviser le modèle de développement actuel, qui n’a pas permis au Maroc de réaliser les objectifs de développement et de réduire les disparités sociales.

Hamia appelle le gouvernement à améliorer la situation du personnel de la Promotion nationale

M’barek Hamia, membre du Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers, s’est interrogé, mardi dernier à Rabat, sur les mesures prises par le gouvernement en vue de régulariser la situation financière et administrative du personnel de la Promotion nationale.

Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers critique l’approche gouvernementale en matière de traitement de la situation tragique des populations rurales durant l’hiver et appelle à l’adoption de la loi sur la montagne

Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers a critiqué, mardi dernier, l’approche gouvernementale en matière de traitement de la situation tragique des habitants du monde rural et des zones montagneuses au regard de la vague de froid et des chutes de neige qu’enregistre notre pays durant la saison d’hiver.

Mme Lakhiyel dément l’exclusion d’un centre ou d’une ville du programme national « Villes sans bidonvilles à l’horizon 2021 »

MmeFatna Lakhiyel, Secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat, a démenti, mardi dernier à Rabat, l’exclusion d’un centre ou d’une ville du programme national « Villes sans bidonvilles à l’horizon 2021 » n’exclut aucun centre ou ville.

En réponse à une question orale sur l’exécution de ce programme national, MmeLakhiyel a fait savoir qu’il a été décidé de revoir l’agenda de l’annonce « des villes sans bidonvilles » , en vue d’accorder de « nouveaux délais contraignants et consensuels » et ce, en coordination avec le ministère de l’Intérieur et dans l’optique de donner une nouvelle impulsion à ce programme.