Décès de la veuve du militant feu Haddou Abraqach

Le parti du Mouvement Populaire a appris avec grande tristesse et affliction le décès de Mme Aïcha Khamlichi, veuve du militant feu Haddou Abarqach, l’une des figures du mouvement national et l’un des fondateurs du Mouvement Populaire.Le corps de la défunte, décédée mardi soir, sera inhumée après la prière d’Al-Asr dans la cimentière de Hay Ryad (Sidi Massoud) à Rabat.

En cette douloureuse occasion, la famille du Mouvement Populaire adresse les plus chaleureuses expressions de condoléance et de compassion à l’ensemble de la petite et grande famille de feue Aïcha Khamilichi, implorant Dieu le Tout-Puissant d’agréer la regrettée défunte dans son vaste paradis avec les justes et les martyrs et d’inspirer patience et réconfort à sa famille et à ses proches.

« Nous somme à Dieu et c’est à Lui que nous retournons ».

 

 

El Aâraj : Le Maroc dispose d’indicateurs positifs en matière de liberté des médias et de la presse

Mohamed El Aâraj, ministre de la Culture et de la Communication, a souligné, vendredi dernier à Tanger, que le Maroc dispose d’indicateurs positifs en matière de liberté des médias et de la presse.

S’exprimant dans le cadre du cours inaugural de la Maison de la presse à Tanger placé sous le thème « Le paysage médiatique marocain : les références juridiques, les pratiques professionnelles et les aspirations sociétales », M. El Aâraj a affirmé que « nous sommes en présence d’indicateurs positifs relatifs à la liberté de la presse et des médias au Maroc », précisant que ces indicateurs concernent particulièrement l’indépendance, le pluralisme, la liberté et la protection.

El Gharass : Le Département de la formation professionnelle œuvre à fournir les équipements de base aux associations actives dans ce domaine

Environ 1.550 jeunes ayant abandonné l’école bénéficient des formations dispensées par le Centre multidisciplinaire à Salé

Le Secrétariat d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, chargé de la Formation professionnelle, et l’Organisation marocaine pour l’équité familiale- Section Salé, ont procédé à la reconduction pour la quatrième fois de la convention de partenariat portant sur la formation progressive dispensée par le Centre pluridisciplinaire de la ville et ce, au bénéfice de 1.550 jeunes ayant abandonné l’école ou qui ont récemment quitté la prison.

Condoléances

Le parti du Mouvement Populaire a appris avec grande tristesse et affliction le décès du père du Hajj Ahmidou Ben Abbad, coordinateur provincial du parti dans la Province de Chefchaouen.

A l’occasion de cette grande perte, M. Mohand Laenser, Secrétaire général du Mouvement Populaire, adresse, en son nom propre et au nom de l’ensemble de la famille du Mouvement Populaire, les plus chaleureuses expressions de condoléance et de compassion à Haji Ahmidou Ben Abbad, et à travers lui au reste de sa petite et grande famille, implorant Dieu le Tout-Puissant d’agréer le regretté défunt dans son vaste paradis et d’inspirer patience et réconfort à sa famille et à ses proches.

« Nous somme à Dieu et c’est à Lui que nous retournons ».

Amzazi : Meryem Amjoun devient « une source de fierté pour le Maroc et l’école marocaine »

Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a affirmé, vendredi dernier à Rabat, que la jeune élève Meryem Amjoun est devenue « une source de fierté pour le Maroc et pour l’école marocaine ».

Dans une allocution prononcée lors d’une cérémonie organisée en l’honneur de cette élève âgée de 9 ans, arrivée dans la journée au Maroc en provenance d’Abou Dhabi, le ministre a souligné que la consécration de Meryem Amjoun au concours international du « Défi de la lecture arabe » (Arab Reading Challenge) permettra aux Marocains de « recouvrer la confiance dans le système éducatif ».