M. Moubdiî : Le lancement du réseau parlementaire sur les politiques migratoires permettra de jeter des ponts de communication entre les parlementaires des pays d’origine, d’accueil et de transit

M. Mohamed Moubdiî, membre du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants, a souligné, jeudi dernier à Lisbonne, lors de la conférence de lancement du réseau parlementaire sur les politiques migratoires, organisée à l’initiative de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe et du parlement portugais, que le lancement de ce réseau est une initiative très importante, car il permettra de jeter des ponts de communication entre les parlementaires issus de pays exportateurs d’immigrés, des pays d’accueil et de transit, ainsi qu’avec d’autres organismes et des organisations non gouvernementales œuvrant dans ce domaine.

M. Moubdiî a indiqué, à cet égard, que l’expérience du Maroc, qui dispose d’une politique migratoire très avancée, est souvent présentée comme un modèle, non seulement au niveau des pays d’origine ou des pays de transit, mais aussi au niveau des pays d’accueil.
M. Moubdiî a ajouté, par ailleurs, que le Maroc, en tant que pays d’accueil, a pu gérer et intégrer les immigrants issus du Sud, soulignant que l’immigrant est un citoyen qui doit bénéficier de beaucoup d’attention car il contribue au développement du pays d’accueil et du pays d’origine.
Il convient de noter que l’objectif de la création de ce réseau parlementaire sur les politiques migratoires est de promouvoir les réformes politiques et législatives qui concernent le rôle des immigrants dans les pays d’origine et d’accueil.
Ce réseau parlementaire constituera une plateforme de communication entre les parlementaires des pays d’origine et d’accueil et les associations d’immigrants, qui permettra de promouvoir les échanges d’informations et des meilleures pratiques sur le rôle de ces associations en matière d’intégration des immigrants dans les sociétés d’accueil et de développer la coopération politique entre ces pays.

Partager sur Facebook