M. Hassad : Le ministère met en œuvre actuellement un programme de réhabilitation des établissements d’enseignement afin d’améliorer les conditions d’accueil des élèves

M. Mohamed Hassad, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a affirmé, mercredi dernier à Rabat, que le ministère est en train de mettre en œuvre un programme de réhabilitation des établissements d’enseignement et des internats scolaires en vue d’améliorer les conditions d’accueil des élèves, pallier le déficit enregistré en ressources humaines à travers le recrutement de 24.000 enseignants contractuels, développer et enrichir les procédures relatives au traitement des demandes de création ou de fermeture des établissements d’enseignement et définir avec précision leur site de création.

M. Hassad a indiqué, en outre, que le ministère œuvre actuellement à l’adoption de la planification éducative pluriannuelle en vue de déterminer les besoins futurs en ressources humaines, qu’il s’agisse des cadres éducatifs ou administratifs, ainsi qu’à l’élaboration d’un système d’information dédié à la gestion et au suivi des programmes de soutien social et au renforcement des pouvoirs des Académies régionales de l’éducation et de la formation (AREF) en matière de gestion des ressources humaines.
En réaction à la discussion engagée par les groupes de la majorité et de l’opposition à la Chambre des Représentants au sujet de l’exposé de la Cour des comptes sur les travaux du Conseil au titre de l’année 2015, présenté le 04 juillet courant par le Premier Président du Conseil, et plus particulièrement des recommandations de la Cour des Comptes relatives à la gestion des outils didactiques et des produits chimiques, le ministre a précisé que les Inspections générale des deux département relevant du ministère veillera, dès le début de la prochaine année scolaire, au suivi et à la mise en œuvre des recommandations et propositions contenues dans le référé de la Cour des Comptes et les rapports établis par les deux Inspections générales au sujet de la gestion des outils didactiques et des produits chimiques, ajoutant que le ministère a pris une série de mesures disciplinaires contre les gestionnaires dont les responsabilités ont été établies par rapport aux dysfonctionnements relevés.
Concernant le volet relatif à la formation professionnelle, le ministre a rappelé que la nouvelle vision du ministère en matière d’orientation professionnelle vise à faire de la formation professionnelle une alternative prometteuse et à renforcer les services offerts au profit des jeunes en matière d’information et d’orientation professionnelle, mettant l’accent sur la nécessité de renforcer le partenariat avec les conseils des Régions afin de déterminer les besoins en formation professionnelle au niveau régional et d’élaborer les cartes prévisionnelles de l’offre de formation professionnelle.
S’agissant de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, M. Hassad a indiqué que le ministère a programmé récemment une série d’actions et de mesures visant, en particulier, à mettre en place des mécanismes pour rehausser la rentabilité exogène de l’enseignement supérieur, améliorer l’employabilité, renforcer les mécanismes de gouvernance des universités en vue de promouvoir la compétition entre les universités publiques et l’adoption de la planification stratégique de la recherche scientifique et de l’innovation et sa restructuration.

Partager sur Facebook