M. Bencheikh : L’Office de la Formation professionnelle et la Promotion du travail a assuré la qualification de plus de 1,6 million de jeunes

M. Larbi Bencheikh, Secrétaire d’Etat chargé de la Formation professionnelle, a affirmé, vendredi dernier à Fès, lors de la rencontre organisée par le ministère de l’Intérieur sous le thème de « l’échange d’expériences réussies au service du développement humain durable en Afrique », que l’Office de la Formation professionnelle et la Promotion du travail (OFPPT) a assuré, depuis 2002, la qualification de plus de 1,6 million de jeunes.
Intervenant lors d’un atelier interactif sur le thème « la jeunesse, les forces du développement humain », M. Bencheikh a présent, devant plusieurs responsables et experts marocains, africains et étrangers, un aperçu la politique de formation et les résultats obtenus depuis les années soixante-dix du siècle dernier.

Le Secrétaire d’Etat a assuré que depuis l’accession de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au trône du Royaume, le nombre de sièges pédagogiques fournis par l’OFPPT est passé de 52.000 à 500.000 sièges actuellement, ce qui a permis d’accompagner les projets structurants lancés par Sa Majesté le Roi, en particulier dans les domaines des infrastructures, des industries automobile et aéronautique, de l’offshoring, du transport et de la logistique. M. Bencheikh a indiqué, par ailleurs, que le taux d’intégration des diplômés des centres de formation de l’OFPPT varie entre 75% et 100% selon les secteurs.
D’autre part, M. Bencheikh a souligné le rôle de l’entreprise dans la création des richesses, indiquant que le tissu économique du Maroc est composé à hauteur de 95% de petites et moyennes entreprises et industries.
Le Secrétaire d’Etat rappelé, à cet égard, que l’OFPPT a lancé un plan en 2007 visant à encourager l’entreprise, relevant que ce plan a permis de former plus de 1,15 millions de jeunes, dont 1.600 ont pu créer leur propre entreprise et ont créé environ 10.000 emplois.
M. Bencheikh a rappelé, en outre, que la politique de formation a été lancée par Feu Sa Majesté Hassan II depuis le début des années soixante-dix du siècle dernier à travers la création de l’OFPPT, qui a commencé par offrir 3.000 sièges pédagogiques avant que ce nombre s’élève à 30.000 sièges en 1984 après une opération d’évaluation.

Partager sur Facebook