Lors de la réunion ordinaire du Bureau politique du Mouvement Populaire :
– L’accent a été mis sur la nécessité d’avoir à l’esprit les orientations contenues dans le Discours Royal de Dakar au cours du processus des consultations pour la formation du gouvernement
– Présentation d’une approche de gouvernance pour la mise à niveau de la presse du parti et de la société « Shems » et du rapport de la Commission de contrôle des finances du parti

Le Bureau politique du Mouvement Populaire a tenu sa réunion ordinaire, le mercredi 29 mars 2017, sous la présidence de M. Mohand Laenser, Secrétaire général du parti.
Au début de cette réunion, les membres du Bureau politique ont suivi l’exposé présenté par le Secrétaire général du parti sur l’état d’avancement des consultations gouvernementales conduites par M. Saâd Eddine El Othmani, Chef du gouvernement désigné, avec les partis de la majorité gouvernementale.

Par la suite, tous les membres du Bureau politique ont exprimé leur satisfaction à l’égard des progrès accomplis dans ces consultations, réaffirmant une nouvelle fois les déclarations du Secrétaire général du parti lors de sa première rencontre avec le Chef du gouvernement désigné selon lesquelles le Mouvement Populaire tend sa main pour faciliter les choses et assurer la réussite de M. El Othmani dans sa mission. Rappelant que les intérêts du pays demeurent fondamentaux à cet égard, les membres du Bureau politique ont souligné la nécessité d’avoir à l’esprit les orientations contenues dans le discours de Sa Majesté le Roi de Dakar à l’occasion de la célébration de la Marche Verte.
Par la suite, les membres du Bureau politique ont suivi l’exposé du rapport de la Commission de contrôle des finances du parti au titre de l’année 2016, tel que stipulé par les statuts du parti et qui a été approuvé par ladite commission.
Les membres du Bureau politique ont également été informés du contenu du rapport de l’expert-comptable relatif à la gestion financière du parti au titre de l’année 2016.
Dans le même contexte ayant trait à la gouvernance financière, M. Driss Sentissi a présenté un exposé préliminaire sur la mission que lui a confiée le Bureau politique et qui vise à améliorer le rendement de la presse harakie et la situation financière de la société « Shems ». Les membres du Bureau politique ont appelé M. Sentissi à accélérer l’élaboration d’un plan de mise à niveau de ladite société.
Il est à signaler, par ailleurs, que le début des travaux de cette réunion a été marqué par la lecture de la « Fatiha » à la mémoire de l’âme de feu Majid Benbelaïd, conseiller haraki à la commune de Harhoura, qui est décédé récemment.

Partager sur Facebook