Organes nationaux

Le Congrès National :

La plus haute instance décisionnelle et organisationnelle du Mouvement Populaire, le Congrès National a pour attributions :

- discussion et adoption du rapport politique ;

- discussion et adoption du rapport financier ;

- l’élection du Président et du Secrétaire Général ;

- discussion et adoption des amendements proposés au statut du Parti ;

- adoption des orientations politiques, économiques et sociales du Parti ;

- validation de la liste des membres du Conseil National.

Le Congrès National, qui se réunit une fois tous les quatre ans ou dans des sessions exceptionnelles à la demande du Président et du Secrétaire Général ou des deux tiers des membres du Conseil National, est seul qualifié pour décider, à la majorité des deux tiers des membres présents, la dissolution du Mouvement Populaire ou sa fusion avec un autre parti.

La composition du Congrès National comprend :

- le Président et le Secrétaire Général ;

- les membres du Conseil National ;

- les membres de la Commission Centrale ;

- les membres du Bureau Politique ;

- des délégués des Provinces selon des quotas décidés par la commission d’organisation du Congrès ;

- des délégués désignés par le Bureau Politique dans la limite de 10 % des congressistes.

La Présidence et le Secrétariat Général :

Elus par le Congrès National pour une période de quatre années, le Président et le Secrétaire Général représentent le Mouvement Populaire devant les autorités administratives et judiciaires et les autres institutions.

Assurant la présidence des instances du Parti, le Président veille sur l’unité et la cohésion du Mouvement Populaire et la préservation de ses principes et objectifs.

Suppléant le Président en cas d’empêchement à la tête des instances du Parti, le Secrétaire Général œuvre, en coordination avec le Président, pour la mise en œuvre des programmes du Mouvement Populaire.

Assurant la gestion des affaires du Parti et de ses organisations, le Secrétaire Général est épaulé, au sein du Secrétariat Général, par son suppléant, ses assistants et le Porte-parole du Mouvement Populaire, désignés conjointement par lui et le Président ou avec l’accord de ce dernier.

Le Conseil National :

Le Conseil National a pour missions de :

- veiller à la mise en œuvre des décisions du Congrès National ;

- débattre des politiques générales du pays ;

- définir les orientations de politique générale du Parti en ce qui concerne des questions nationales, régionales ou internationales ;

- élire les membres de la Commission Centrale.

Se réunissant normalement une fois tous les deux ans, sur la base d’un ordre du jour conjointement signé par le Président et le Secrétaire Général, le Conseil National prend des décisions à la majorité de ses membres qui sont :

- le Président et le Secrétaire Général ;

- les membres du Secrétariat Général ;

- les membres de la Commission Centrale ;

- les membres du Bureau Politique ;

- les membres des deux groupes harakis au Parlement ;

- les ministres harakis ;

- les Présidents des Conseils Provinciaux et Régionaux et des Conseils des grandes villes, aussitôt après leur adhésion au Mouvement Populaire ;

- des représentants des Provinces, dont le nombre ne peut être inférieur à 600 personnes ;

- des membres désignés, dans la limite de 10 % des membres du Conseil National, par une commission regroupant en son sein le Président et le Secrétaire Général.

La Commission Centrale :

Se réunissant deux fois au moins par an, la Commission Centrale a pour attributions :

- l’adoption du règlement intérieur du Parti ;

- l’élection des membres du Bureau Politique ;

- veiller à la mise en œuvre des principes et des objectifs du Mouvement Populaire et à la mise en exergue de ses positions ;

- l’examen des rapports du Bureau Politique et l’émission des recommandations relatives aux activités du Parti ;

- la prise de décision sur les questions relatives aux alliances électorales ou politiques, aux unions avec d’autres partis ou à la fusion de ces partis dans le Mouvement Populaire.

La Commission centrale compte parmi ses membres :

- le Président et le Secrétaire Général ;

- les membres du Secrétariat Général ;

- les membres du Bureau Politique ;

- les membres des deux groupes du Parti au Parlement ;

- 220 membres élus par le Conseil National ;

- les ministres harakis ;

- les Présidents des deux groupes parlementaires harakis et des commissions parlementaires permanentes et les membres des deux bureaux du Parlement, représentants du Mouvement Populaire ;

- les Présidents des Conseils régionaux et des Conseils des grandes villes ;

- des membres désignés, dans la limite de 10 % des membres de la Commission Centrale, par une commission regroupant en son sein le Président et le Secrétaire Général.

Le Bureau Politique :

Organe exécutif à caractère permanent, le Bureau Politique veille à la mise en œuvre des décisions prises par la Commission Centrale. A cet effet, les membres du Bureau Politique exercent leurs missions au sein de commissions dont les présidents sont désignés, parmi eux, par le Président et le Secrétaire Général.

Outre sa constitution de la commission nationale des accréditations électorales, sous la supervision du Président et du Secrétaire Général, le Bureau Politique a également pour missions :

- d’examiner les décisions de la commission disciplinaire ;

- de veiller à la gestion des alliances électorales et politiques avec les partis politiques ;

- d’élaborer la stratégie d’information et de communication du Parti ;

- d’assurer le suivi des travaux des différents organes du Parti et ce, sous la supervision du Président et du Secrétaire Général.

Se réunissant une fois au moins par mois, sur invitation du Président et du Secrétaire Général ou à l’initiative de la majorité de ses membres, le Bureau Politique est composé des membres suivants :

- le Président et le Secrétaire Général ;

- les membres du Secrétariat Général ;

- les ministres harakis ;

- 24 membres élus par la Commission Centrale ;

- Le quart des membres du Bureau Politique est désigné par une commission regroupant en son sein le Président, le Secrétaire Général et son suppléant.