Le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants prend une série de mesures organisationnelles et discute du régime des retraites des parlementaires et des moyens de développement de la diplomatie parlementaire

الفريق-الحركي

Le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants a tenu, mercredi dernier à Rabat, une réunion sous la présidence de M. Mohamed Al-Aâraj, Président du Groue Harakie, consacrée à l’examen des principaux axe et des orientations majeures de la stratégie d’action du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants durant l’actuelle législature, ainsi que la représentation du Groupe Haraki au sein des sections nationales et internationales et le choix de ses représentants dans ces sections.
Dans un communiqué dont copie est parvenue au quotidien « Al-Haraka », le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants a décidé de nommer l’un de ses membres pour le représenter au sein de la commission thématique chargée de l’évaluation des politiques publiques sur le thème « le développement rural dans le territoire des zones montagneuses », dont la formation a été prévue par la Chambre des Représentants.

Le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants a également décidé de nommer l’un de ses membres pour le représenter au sein de la commission technique dédiée à la rédaction du règlement intérieur de la Chambre des Représentants et ce, à la lumière de la décision prise par le Président de la Chambre des Représentants concernant la révision de son règlement intérieur au titre de l’actuelle législature.
Le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants a convenu aussi de la tenue de sessions de formation au profit de ses nouveaux membres en vue de les initier au travail législatif, diplomatique et de contrôle de l’action du gouvernement.
Intervenant à cette occasion, M. Mohamed Ouzzine, Vice-président de la Chambre des Représentants, a abordé plusieurs questions qui ont été discutées au niveau du Bureau de la Chambre des Représentants. Ces questions ont suscité un débat approfondi entre les membres du Groupe Haraki, en particulier celles liées au dossier du régime des retraites des parlementaires, ainsi que les perspectives de développement de l’action de la diplomatie parlementaire.
Par ailleurs, les membres du Groupe Haraki ont exprimé leurs condoléances et sentiments de compassion au député parlementaire haraki M. Lahcen Aït Ichou suite au décès de son père.

Partager sur Facebook