La Charte de la majorité est fin prête et une réunion est prévue lundi pour la présentation du bilan du gouvernement

Le ministre délégué chargé des relations avec le parlement et la société civile, Porte-parole du gouvernement, M. Mustapha El Khalfi, a indiqué, jeudi dernier à Rabat, que la Charte de la majorité est fin prête, après que les composantes de la majorité aient convenu de ses dispositions.
S’exprimant lors du point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement, M. El Khalfi a fait savoir que cette charte sera adoptée lors de la prochaine réunion de la majorité, relevant qu’une réunion sera tenue lundi prochain à Rabat pour la présentation du bilan de quatre mois d’action du gouvernement, en présence des partis de la majorité et des parlementaires.
Le ministre a ajouté que cette réunion sera l’occasion de présenter les réalisations à la lumière du plan des mesures d’urgence et conformément aux axes du programme gouvernemental, rappelant la tenue la semaine dernière d’un séminaire gouvernemental pour examiner le document du bilan qui « est désormais fin pour être présenté à l’opinion publique ».
Par ailleurs, M. El Khalfi a expliqué que la philosophie de ce bilan, qui se veut une première expérience dans le processus politique au Maroc, vise la consécration du principe relatif à la corrélation entre responsabilité et reddition des comptes, soulignant que les citoyens sont en droit de prendre connaissance de ce qui a été réalisé sur les plans politique, économique, social, extérieur et de gestion.
Le ministre a précisé, d’autre part, que l’accent a été mis, dans ce bilan, sur les réalisations et les mesures qui ont eu un impact sur le citoyen et l’entreprise, ajoutant que le bilan passera en revue les chantiers prévus pour les mois prochains dans le cadre de l’action gouvernementale, d’autant plus que chaque département gouvernemental a préparé son propre bilan détaillé.
M. El Khalfi a souligné, en outre, que cette démarche est à même d’enclencher une dynamique de communication sur l’action du gouvernement, ce qui va permettre à tous les intervenants de s’arrêter sur le bilan des réalisations en vue de la consécration d’une culture politique qui met en corrélation la responsabilité et la reddition des comptes.

Partager sur Facebook