Election de Mme Hakima El Haïté Présidente déléguée de l’Internationale Libérale et de M. Mohamed El-Gherrass Vice-président de cette organisation

L’Etat d’Andorre a accueilli, du 18 au 21 mai 2017, les travaux du 70ème congrès de l’Internationale Libérale, avec la participation de partis libéraux de différents continents. Du côté marocain, le parti du Mouvement Populaire a pris part à cette conférence avec une délégation de haut niveau composée de Mme Hakima El Haïté et MM. Mohamed Ouzzine, Mohamed Moubdiî et Mohamed El-Gherrass.
A l’occasion de ce congrès, Mme Hakima El Haïté, membre du Bureau politique du Mouvement Populaire, a été élue Présidente déléguée de l’Internationale Libérale, et M. Mohamed El-Gherrass, membre du Conseil national du parti, a été élu Vice-président de cette organisation.

Avec cette élection à cette haute fonction de l’Internationale Libérale, Mme El-Haïté est la première femme arabe et africaine qui a l’honneur d’accéder à la présidence de cette organisation qui compte plus de 100 partis politiques des différentes régions du monde.
Par ailleurs, l’accession de M. Mohamed El-Gherrass à la Vice-présidence de cette organisation renforcera le rôle de la diplomatie partisane parallèle en matière de défense de la légitimité de la position marocaine par rapport à la cause nationale et de consolidation des relations de coopération entre les partis libéraux dans le monde, en général, et en Afrique, en particulier, de manière à servir les intérêts du Royaume du Maroc.
L’accession de ces deux militants harakis à ces hautes fonctions contribuera également à la sensibilisation aux réalisations du Maroc dans les domaines des droits de l’Homme et du développement économique et social, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Au terme de ce 70ème congrès de l’Internationale Libérale, lecture a été donnée à la déclaration finale, dont l’un des paragraphes s’est félicité du retour du Royaume du Maroc à l’Union africaine et a également salué les résultats des dernières élections législatives et le développement qu’enregistre le Royaume du Maroc dans les différentes domaines politiques, sociaux et économiques.

Partager sur Facebook