Category Archives: khiel

Au cours d’une réunion d’urgence du Bureau politique du Mouvement Populaire :

– Réaffirmation de sa mobilisation globale et permanente derrière Sa Majesté le Roi pour faire face de manière vigoureuse contre les provocations continues des éléments séparatistes

– Dénonciationdes agissements et des dérapages, qui constituentun acte hostile contre le Maroc, une véritable menace pour la sécurité et la stabilité régionales, une violation flagrante des accords militaireset du cessez-le feu, ainsi qu’une bravadede la communauté internationalequi parraine ces accords

– Appel du Secrétaire général de l’ONUà suivre de prèscette situation et à assumer la pleine responsabilité s’agissant de la prisedes mesures nécessaireset rigoureuses pour imposer le retrait immédiat et inconditionnel de la zone située à l’Est du mur de défense et de sécurité au Sahara marocain

Suite aux récents développements qu’a connus la cause de notre intégrité territoriale et au tournant crucial qu’elle traverse à la lumière des provocations continues, qui sont l’œuvre des éléments séparatiste avec le soutien des adversaires du Royaume du Maroc et visant à imposer une nouvelle réalité en contradiction avec la légitimité historique et juridique de la zone tampon, le Bureau politique du Mouvement populaire a tenu,le mardi 03 avril 2018, une réunion d’urgence du siège central du parti, sous la présidence de M. Mohand Laenser, Secrétaire général du parti,consacré à l’examen de ces récents développements et à la présentation des graves agissements et provocations commises par les milices du Polisario.

Mme El Khiyel : Le développement des nouvelles villes nécessite le renforcement de la convergence des politiques publiques

MmeFatna El Khiyel, Secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat,a souligné, vendredi dernier à Tamesna, que le développement des nouvelles villes, des grands pôles urbains et des zones nouvelles d’urbanisme nécessite la consolidation de la convergence des politiques publiques afin de permettre à ces pôles d’assurer l’équilibre du réseau urbain, la maîtrise du tissu urbanistique dans les grandes villes, la satisfaction des besoins de la population et la fourniture de meilleurs services socio-économiques.

Lors d’un séminaire organisé par l’Association des Femmes Harakies sous le thème « le Code de la famille : les problématiques de la mise en œuvre et les aspirations du mouvement féministe » :

– Le Code de la famille nécessite désormais une révision après avoir révélé plusieurs lacunes et défauts qui ont affecté son application

– M. Laenser : Sortez de Rabat, Casablanca, Fès et Marrakech et demandez aux femmes ce qu’elles ont acquis grâce à ces lois

– MmeAssali évoque la situation des femmes rurales, amazighes et des zones montagneuses qui vivent des conditions déplorables et difficiles et souffrent doublement en comparaison avec leurs sœurs citadines

 

Les intervenants lors d’un séminaire organisé par l’Association des FemmesHarakies, jeudi dernier à Rabat, ont souligné que le Code de la famille nécessite désormais une révision après avoir révéléplusieurs lacunes et défauts qui ont affecté d’une manière ou d’une autre son application.

Laaraj plaide en faveur d’une politique publique intégrée pour relever les défis liés aux oasis

Mohamed El Aâraj, ministre de la Culture et de la Communication, a plaidé, hier dimanche à Zagora, en faveur de l’adoption d’une politique publique intégrée, aux niveaux central et décentralisé, pour relever les défis et surmonter les problématiques liés aux oasis au Maroc.

Lors de la session ordinairedu Conseil national du parti :
Laenser critique la situation de l’actuelle coalition gouvernementale et souligne l’échec de certaines politiques de développement

Le Mouvement Populaire est un élément essentiel pour assurer l’équilibre politique

 

Mohand Laenser, Secrétaire général du Mouvement Populaire, a critiqué, samedi dernier à Bouznika, la situation de l’actuelle coalition gouvernementale, affirmant que cette coalition « n’a pas encore atteint le niveau de cohésion requis qui lui permettrait d’agir comme un bloc compact ».