Au cours d’une réunion d’urgence du Bureau politique du Mouvement Populaire :

– Réaffirmation de sa mobilisation globale et permanente derrière Sa Majesté le Roi pour faire face de manière vigoureuse contre les provocations continues des éléments séparatistes

– Dénonciationdes agissements et des dérapages, qui constituentun acte hostile contre le Maroc, une véritable menace pour la sécurité et la stabilité régionales, une violation flagrante des accords militaireset du cessez-le feu, ainsi qu’une bravadede la communauté internationalequi parraine ces accords

– Appel du Secrétaire général de l’ONUà suivre de prèscette situation et à assumer la pleine responsabilité s’agissant de la prisedes mesures nécessaireset rigoureuses pour imposer le retrait immédiat et inconditionnel de la zone située à l’Est du mur de défense et de sécurité au Sahara marocain

Suite aux récents développements qu’a connus la cause de notre intégrité territoriale et au tournant crucial qu’elle traverse à la lumière des provocations continues, qui sont l’œuvre des éléments séparatiste avec le soutien des adversaires du Royaume du Maroc et visant à imposer une nouvelle réalité en contradiction avec la légitimité historique et juridique de la zone tampon, le Bureau politique du Mouvement populaire a tenu,le mardi 03 avril 2018, une réunion d’urgence du siège central du parti, sous la présidence de M. Mohand Laenser, Secrétaire général du parti,consacré à l’examen de ces récents développements et à la présentation des graves agissements et provocations commises par les milices du Polisario.

Suite à des discussions approfondies de ces questions, le Mouvement Populaire :

– renouvelle sa mobilisation globale et permanente derrière Sa Majesté le Roi, afin de traiter fermement et vigoureusement cette crise.

– réitère son engagement à défendre les intérêts suprêmes du Royaume, au premier rang desquels la question de l’intégrité territoriale, ainsi quesadisposition à contribuer à la correction de la situation dans la zone par tous les moyens possibles et disponibles.

– dénonce ces agissements et dérapages, qui constituent un acte hostile contre notre pays, une véritable menace pour la sécurité et la stabilité régionales, une violation flagrante des accords militaires et du cessez-le feu, ainsi qu’une bravadede la communauté internationalequi parraine ces accords.

– exprime sa vive préoccupation au sujet de cette situation anormale dans la zone et note sa protestation contrel’indulgence des Nations Unies face aux agissementsde l’entité fantoche et sapassivité à l’égardde ses provocations répétées qui risquentde saper la résolutiononusienne portant sur l’instauration d’un cessez-le feu dans la zone.

– réaffirme son soutien de tous les efforts et initiativesqu’engagerait la diplomatie marocaine et son adhésionà ces efforts et initiatives.

– appelle le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies à suivre de près la situation et assumer la pleine responsabilité s’agissant de la prisedes mesures nécessaires et rigoureuse pour imposer leretrait immédiat et inconditionnel de la zone située à l’Estdu mur de défense et de sécurité au Sahara marocain.

 

 

Partager sur Facebook