Category Archives: Amzazi

Drissi souligne les déséquilibres du secteur de l’enseignement privé et demande à Amazazi d’intervenir pour les corriger

Abdel-Rahman al-Dreesi, membre de la chambre haute du parlement du mouvement, a critiqué la politique du ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, affirmant que le secteur souffrait de déséquilibres administratifs et éducatifs en bloc.

Lors de la première session ordinaire du Conseil national du Mouvement Populaire, M. Laenser souligne la nécessité pour le parti de promouvoir ses positions et exhorte les militantes et militants harakis à s’activer sur le terrain sur la base d’une politique de proximité avec le citoyen

– Le Mouvement Populaire défend la culture amazighe et fait face à tout ce qui pourrait entraver ou retarder la mise en œuvre et l’activation du caractère officiel de la langue amazighe

– Le Mouvement Populaire rejette la démagogie en matière d’enseignement des langues à nos filles et enfants

– Election de M. Essaïd Ameskane président du Conseil national du Mouvement Populaire et de M. Adil Sbaîi comme vice-président

– Election du Bureau politique dans un climat de transparence et de démocratie

Mohand Laenser, Secrétaire général du Mouvement Populaire, a appelé, samedi dernier à Salé, les militantes et militants harakis à élaborer une nouvelle stratégie structurelle conformément aux dispositions du statut du parti et à activer les commissions prévues dans ce statut et ce, en veillant à une harmonie et une complémentarité entre le travail théorique initié par les compétences du parti et le travail sur le terrain basé sur la politique de communication et de proximité avec les militants, en particulier, et les citoyens, en général.

En réponse à une motion d’interpellation sur « la vague de protestations d’élèves contre les horaires scolaires » : M. Amzazi appelle les parents et les enseignants à persuader les élèves de retourner aux classes

M. Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a appelé, lundi dernier à Rabat, les parents et les enseignants à persuader les élèves de retourner aux classes.
En réponse à une motion d’interpellation présentée à la Chambre des Représentants sur « la vague de protestations d’élèves contre les horaires scolaires », M. Amzazi a souligné la disposition du Département de l’Education nationale à discuter des horaires scolaires afin de trouver une solution à ce problème et le dépasser.

Amzazi souligne que le ministère de l’Education nationale prévoit la création de 150 écoles communautaires durant les trois prochaines années

Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a affirmé, hier lundi à Rabat, que son département prévoit de créer 150 nouvelles écoles primaires communautaires durant les trois prochaines années, dont 33 sont programmées au titre de l’année 2019.

En réponse à une question orale sur « l’évaluation de l’expérience des écoles communautaires » présentée par le groupement du Progrès et du Socialisme à la Chambre des Représentants, M. Amzazi a précisé que le réseau actuel compte 135 écoles primaires communautaires, parmi lesquelles 10 ont ouvert leurs portes à l’occasion de l’actuelle rentrée scolaire 2018-2019.

Amzazi appelle à redoubler d’efforts pour hisser la Région Beni Mellal-Khenifra au rang des régions avancées sur le plan des indicateurs de la scolarisation au niveau national

Le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, M. Saïd Amzazi, a appelé, hier jeudi à Beni Mellal, à redoubler d’efforts pour hisser la Région Beni Mellal-Khenifraau rang des régions avancées sur le plan des indicateurs de scolarisation au niveau national.

Intervenant lors d’une rencontre régionale consacrée à la présentation du programme d’action à moyen terme 2019-2021 d’amélioration de l’offre éducative dans cette région, M. Amzazi a affirmé que les principaux domaines d’action qui nécessitent une mobilisation et une convergence des efforts et la focalisation des partenariats contractuels résident dans la mise en œuvre du programme régional de généralisation de l’enseignement préscolaire et l’amélioration de sa qualité conformément aux objectifs et aux normes nationaux, ainsi que la mise à niveau de l’enseignement prescolaire existant, l’amélioration des taux de scolarisation afin d’atteindre l’objectif de la généralisation, la réduction des disparités entre les différentes collectivités territoriales et l’octroi d’une discrimination positive aux zones rurales et enclavées.