Category Archives: A la une

Durant cette conjoncture caractérisée par la propagation de la pandémie du Coronavirus : Amzazi appelle à rapprocher les points de vue entre les associations des parents d’élèves et les établissements d’enseignement privé

Saliha Boujraf

Le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Porte-parole du gouvernement, M. Saaïd Amzazi, a appelé les associations des parents d’élèves à jouer le rôle de médiateur pour rapprocher les points de vue entre les établissements d’enseignement privé et les familles durant cette conjoncture caractérisée par la propagation de la pandémie du Coronavirus et ce, afin de parvenir à des solutions adaptées qui tiennent compte de la situation financière difficile de certaines familles et de certains établissements d’enseignement privé.

Pour examiner l’état des lieux et les perspectives des médias écrits et électroniques à l’ère du Coronavirus :

Le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants appelle à la tenue d’une réunion de la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication 

Aliae Riffi:

Le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants a appelé à la tenue d’une réunion de la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication pour examiner l’état des lieux et les perspectives des médias écrits et électroniques à l’ère de la pandémie du Coronavirus et ce, en présence de M. Othman El Ferdaous, ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports.

Au vu des répercussions de la pandémie du Coronavirus et de la sécheresse : Bekkali appelle le gouvernement à sauver les agriculteurs, les éleveurs et les nomades

Saliha Boujraf:

Le Groupe Haraki à la Chambre des Conseillers a appelé le gouvernement de nouveau à la mise en place d’une stratégie pour protéger les agriculteurs et les éleveurs au vu de la propagation de la pandémie du nouveau Coronavirus et de la baisse significative des précipitations pluviométriques que le Maroc connaît pour la troisième année consécutive, plaidant pour l’intégration,de manière urgente et immédiate,des petits agriculteurs, des ouvriers agricoles, des bergers et des nomades dans la stratégie de soutien supervisée par le Comité de veille économique.

Le Mouvement Populaire met l’accent sur la nécessité d’adopter une bonne gouvernance, de rationaliser les dépenses et de créer de la richesse pour surmonter les répercussions du Coronavirus

Le parti appelle à s’inspirer des enseignements tirés de la pandémie dans l’élaboration des orientations du projet de la loi de finances rectificative

Le parti souligne l’importance de traduire les dispositions constitutionnelles et juridiques relatives à l’intégration de la langue amazighe dans la vie publique dans les dotations et les orientations de la loi de finances rectificatives

Saliha Boujraf:

Le parti du Mouvement Populaire a mis l’accent sur la nécessité de faire prévaloir la bonne gouvernance, l’efficacité des mesures, la rationalisation des dépenses et la diligence pour diversifier les ressources et créer des richesses plutôt que de se satisfaire de la distribution de ces richesses qui sont limitées, en plus du fait d’adopter la logique des priorités compte tenu de la rareté des ressources publiques en raison des répercussions de la pandémie du Coronavirus.

Pour examiner et évaluer l’opération de soutien des personnes affectées par le Coronavirus dans les zones rurales et montagneuses :

Le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants appelle à la tenue d’une réunion de la Commission des finances et du développement économique

Zineb Abou-Abdellah:

Le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants a appelé à la tenue d’une réunion de la Commission des finances et du développement économique pour évaluer l’opération de soutien par le fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau Coronavirus des catégories vulnérables, dont notamment les détenteurs de la carte « Ramed » et ceux qui travaillent dans le secteur informel, affectées par les répercussions de la pandémie du nouveau Coronavirus, ainsi que pour examiner les mesures d’urgence prises pour faire bénéficier les personnes qui n’ont pas perçu ce soutien, en particulier dans les zones rurales, montagneuses et enclavées.