Le Congrès régional de Rabat consacre le processus démocratique du Mouvement Populaire

M. Mohand Laenser, Secrétaire Général du Mouvement Populaire, a souligné que le 11e Congrès national du Mouvement Populaire, prévu de se tenir les 11,12 et 13 juin prochain à Rabat, constituera une étape pour renforcer les structures organisationnelles du Parti et le lancement d’une étape qualitative en perspective de l’année 2012 lors de laquelle le Parti prévoit de reconquérir la place de choix qui lui échoit sur la scène politique marocaine.

Dans son discours d’orientation prononcé à l’occasion du Congrès régional du Parti, organisé jeudi dernier à Rabat, sous le thème « Du Mouvement populaire unifiée au Mouvement Populaire unique », M. Laenser a affirmé que le Mouvement Populaire cherche, à travers le prochain congrès national, à moderniser les mécanismes d’action du Parti et armer ce dernier des capacités de négociation à tous les niveaux, pour être en mesure d’imposer ses programmes et de les défendre.

M. Laenser a mis l’accent également sur la nécessité de doter les structures locales qui sont la base du Mouvement Populaire d’attributions plus larges et de révéler sans honte l’identité du Parti et son positionnement sur l’échiquier politique, afin que chacun sache ce que défend le Mouvement Populaire et ce qu’il affronte, au service des questions nationales suprêmes et de la préservation des constantes et des sacralités.

M. Laenser a ajouté que le Congrès régional de Rabat, qui s’inscrit dans le cadre des préparatifs du 11e Congrès national du Mouvement Populaire, revêt une importance symbolique particulière dans le cœur des militantes et des militants du Mouvement Populaire, eu égard au fait que le Parti a pu occuper des rangs avancés lors des dernières élections communales tenues dans la ville de Rabat, ce qui a érigé le Mouvement Populaire en première force politique au niveau de la Préfecture de Rabat.

D’autre part, M. Laenser a souligné que le Mouvement Populaire accorde un intérêt particulier aux zones rurales autant qu’aux villes, d’autant plus que les structures centrales du Mouvement Populaire siègent dans la ville de Rabat. De ce fait, les instances du Parti au niveau de la Préfecture de Rabat devrait représenter un modèle à suivre pour tous les militantes et militants harakis dans les différentes Provinces et Régions du Royaume, a indiqué M. Laenser.

Concernant l’élection des congressistes qui représenteront les militantes et militants harakis lors du 11e Congrès national du Mouvement Populaire, M. Laenser a précisé que le Mouvement Populaire a adopté des méthodes démocratiques et transparentes pour assurer l’implication de tous les militantes et militants harakis dans l’expression de leurs opinions en toute crédibilité et ce, en recourant aux urnes transparentes.

Pour sa part, M. Abdelkader Tatou, membre du Bureau politique du Mouvement Populaire, a indiqué que le Congrès régional de Rabat est une autre étape des préparatifs du prochain congrès national, qui intervient après le Congrès régional de Fès- Boulemane-Sefrou-Moulay Yaâcoub, organisé récemment dans la ville de Fès. M. Tatou a souligné que l’organisation de cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations émises lors de la dernière session du Comité central du Parti, tenue le 19 décembre dernier à Bouznika, qui a appelé à la préparation rigoureuse du 11e Congrès national.

M. Tatou a indiqué que le 11e Congrès national est une étape de transition d’un Mouvement Populaire unifié suite à la fusion de trois composantes à un Mouvement Populaire unique qui consacre les principes de la démocratie à travers l’élection de ses instances d’une manière transparente.

De son côté, M. Mohamed Serghini, Président de la Commission préparatoire du 11e Congrès national du Mouvement Populaire, a passé en revue les démarches entreprises par les sous-commissions issues de la Commission préparatoire, précisant que ces sous-commissions ont œuvré inlassablement pour établir une feuille de route pour assurer le succès du prochain congrès national, qui constitue une étape pour consolider la fusion sur les bases de la démocratie, de la transparence, de l’intégrité et de la bonne gouvernance, dans la perspective d’élaboration d’une nouvelle charte harakie qui jette les bases d’un Mouvement Populaire fort par ses structures, son idéologie et sa ligne politique distinguée, et capable de conquérir une place honorable lors des prochaines élections.

Par ailleurs, les participants ont exprimé leur satisfaction de l’atmosphère qui a caractérisé les travaux du congrès régional de Rabat, saluant le déroulement de l’opération de vote dans un cadre harmonieux, homogène et ordonné et précisant que des réunions locales intensive et fructueuse avaient été organisées avant ce congrès régional, avec la participation de tous les militantes et militants harakis, afin de répartir les sièges au niveau des arrondissements relevant de la ville de Rabat, pour l’élection des congressistes.

Il est à signaler que 33 congressistes ont été élus pour représenter la ville de Rabat et ce, sur la base des résultats réalisés lors des dernières élections communales et en tenant compte des quotas réservés aux femmes et aux jeunes.

Partager sur Facebook