Lors d’une conférence organisée par le Mouvement Populaire sur le thème « Régionalisation et développement : enjeux et perspectives »

M. Mohand Laenser, Secrétaire Général du Mouvement Populaire, a estimé que le chantier de la régionalisation élargie, lancé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, est un chantier qui doit mis en œuvre progressivement dans le cadre de l’unité et de la solidarité nationales. 

Intervenant lors de la conférence organisée par le Mouvement Populaire, samedi dernier au Siège du Secrétariat Général du Parti à Rabat, sous le thème « Régionalisation et développement : enjeux et perspectives », M. Laenser a indiqué que la mise en œuvre de la régionalisation requiert de réhabiliter la Région dans sa véritable position, en vue de consacrer un équilibre entre les régions qui soit fondé sur le principe de solidarité. 

Le Secrétaire Général du Mouvement Populaire a souligné la nécessité de procéder à une refonte totale des notions de la région et de la régionalisation et de veiller à assurer une solidarité agissante et active entre toutes les régions, notamment aux niveaux économique et social.

M. Laenser a précisé, par ailleurs, que la régionalisation élargie, qui est une nécessité politique et économique, doit être élaborée dans le cadre d’une refonte globale du principe de l’intégrité territoriale, qui constitue un fondement sacré de la Nation, et constituer un projet intégré pour un Maroc solidaire.

De son côté, M. Manuel Terrol Becerra, Professeur à l’Université de Séville, a passé en revue l’expérience de la régionalisation en Espagne, indiquant que la mise en place de cette forme d’organisation a été instituée en réponse aux revendications de certaines régions qui ambitionnaient de résoudre certains problèmes qui entravaient leur développement.

M. Becerra a indiqué que l’Espagne a passé avec succès l’épreuve de la transition démocratique grâce à un système de régionalisation développé, précisant que les différends et les polarisations sur la langue, les frontières des régions et les courants nationalistes ont fondu au sein d’un système régional démocratique, qui a permis à tout un chacun de s’exprimer sans porter préjudice à l’intégrité territoriale. M. Becerra a ajouté que l’expérience a réussi, ouvrant ainsi la voie à l’Espagne pour adhérer à l’Union Européenne. 
Pour sa part, M. Luca Mezziti, Professeur à l’Université de Bologne, a présenté l’expérience italienne en matière de régionalisation, précisant que l’Italie a adopté une régionalisation politique très avancée dans le cadre de l’Etat unifié et ce, depuis l’adoption de la constitution de 1948, qui est venue consacrer les principes d’indivisibilité et d’unité juridique et économique et de respect des engagements de l’Etat italien à l’égard de l’Union Européenne et de la communauté internationale.

Il est à signaler que cette conférence, qui s’inscrit dans le cadre de la contribution du Mouvement Populaire au débat national sur la régionalisation élargie lancée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a connu la participation de nombreux acteurs politiques et associatifs et de plusieurs militantes et militants harakis.

Partager sur Facebook