La Commission chargée de proposer les programmes visant à renforcer les capacités représentatives des femmes organise une journée d’étude à Rabat
Mme Fatna Lakhiel souligne l’importance du rôle des médias s’agissant du soutien de la participation politique des femmes

La Commission chargée de proposer les programmes visant à renforcer les capacités représentatives des femmes et les activités connexes, financée dans le cadre du Fonds de soutien dédié à la promotion de la représentation des femmes, a organisé récemment une journée d’étude à Rabat, sous la présidence de M. Noureddine Boutayeb, Wali Secrétaire Général du ministère de l'Intérieur, qui a présenté un exposé sur le rôle dudit fonds de soutien et ses objectifs stratégiques.

Le Wali Secrétaire Général a souligné que le pays a parcours des étapes importantes grâce à la haute volonté de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et ce, dans le cadre de l’institution du principe des droits des femmes et à la consécration du renforcement de la représentation des femmes, rappelant que le Fonds de soutien pour la promotion de la représentation des femmes est consacré au renforcement des capacités représentatives des femmes à l'occasion des élections générales, communales et législatives.

En relation avec le sujet de la journée d'étude, Mme Fatima Lakhiel, membre du Bureau Politique du Mouvement Populaire et député parlementaire, a affirmé, dans une déclaration au quotidien « Al-Haraka », que la Commission a décidé l'organisation d'une journée d'étude afin d'évaluer la phase 2009, ainsi que pour assurer la continuité des sessions de formation visant à renforcer les capacités des femmes élues au sein des conseils communaux, pour qu’elles maîtrisent et connaissent tout ce qui leur permettrait de gérer professionnellement la chose publique locale.

Mme Lakhiel a souligné, par ailleurs, la nécessité de renforcer les actions de sensibilisation à l'importance de la participation politique des femmes et leur mobilisation lors des prochaines échéances électorales, mettant en exergue le rôle des médias dans le soutien des questions relatives aux droits des femmes, de manière générale, et de la participation politique des femmes, en particulier.

Mme Fatima Lakhiel a ajouté qu’en réponse aux besoins exprimés et en vue d’assurer la continuité et le développement du fonds de soutien, la priorité devrait être accordée aux programmes et aux activités visant à renforcer la participation des femmes aux prochaines élections locales, ainsi que leurs capacités dans le domaine de la gestion des affaires locales.

Mme Lakhiel a rappelé que, dans le cadre de la promotion des appels à projets visant à renforcer les capacités représentatives des femmes à l'occasion des élections communales et législatives, ainsi que les activités connexes financées en totalité ou en partie dans le cadre du fonds de soutien pour la promotion de la représentation des femmes, 15 projets proposés par des associations locales ont été sélectionnés sur 56 projets présentés par des associations régionales et locales.

Avec l’annonce des 15 associations porteuses des projets sélectionnés, le nombre total de projets bénéficiant du financement du Fonds de soutien, au titre du premier appel à projets, s’élève à 29 projets, répartis entre 9 projets proposés par des partis et des instances politiques, 5 projets proposés par des associations nationales et 15 projets proposés par des associations locales. La valeur globale de ces projets s’élève à près de 7,3 millions de DH, à laquelle contribue le Fonds de soutien à hauteur de 61%.

Partager sur Facebook