La campagne du Mouvement Populaire communique directement avec les citoyens dans leurs espaces de vie quotidiens
M. Ouzzine : Notre objectif est de consolider la proximité de la population et de reconstruire les ponts de la réconciliation entre les électeurs et les élus

M. Mohamed Ouzzine a attribué l’incident causé par une provocation gratuite commise par les partisans de la liste du « Cheval » à l’absence de l’engagement de respecter les règles éthiques d’une campagne électorale honnête et intègre.

Dans une déclaration au quotidien « Al-Haraka », M. Ouzzine, mandataire de la liste du Mouvement Populaire au niveau de la circonscription d’Ifrane, a affirmé que le problème se résume en l’absence du sens de responsabilité chez certains organes partisans qui accréditent des personnes qui ne croient pas en l’exercice d’une action politique saine et sont des intrus au monde politique, ajoutant que l’incident a été déclenché lorsque certains agitateurs ont levé une pancarte sur laquelle était écrit « quittez » et sont intervenus pour perturber notre campagne électorale.

M. Ouzzine n’as pas exempté ces partis de la responsabilité sur ces dérapages, affirmant « le parti de l’Union Constitutionnelle, avec lequel nous avons de bonnes relations, devait choisir un candidat respectueux des règles éthiques d’une campagne électorale honnête ».

Concernant l’ambiance de déroulement de la campagne électorale au niveau de la circonscription d’Ifrane, M. Ouzzine a jugé que cette campagne est ordinaire et qu’elle se déroule dans des conditions normales malgré les contraintes naturelles, telles la fraîcheur du climat et la résidence des populations dans des douars  dispersés.  Ce qui contraint le staff supervisant la campagne électorale au niveau de cette circonscription à redoubler leurs efforts pour faciliter la communication avec la population et ce, en vue de les sensibiliser sur leur nécessaire participation aux élections du 25 novembre, de reconstruire les ponts de la réconciliation entre les électeurs et les élus au niveau de cette zone et de réhabiliter l’action politique en général.

Dans ce sens, M. Ouzzine a indiqué qu’étant donné la nature montagneuse de la zone, la campagne électorale se déroule souvent à travers la communication directe dans les souks ou dans les petits rassemblements, ainsi qu’à travers la distribution de tracts et d’affiches des candidats du Mouvement Populaire.

S’agissant de son engagement à clarifier le programme des partis de l’Alliance pour la Démocratie, M. Ouzzine a déclaré « nous nous engageons au respect de la plateforme générale qui a été convenue, mais nous avons nos priorités à l’instar des autres partis allié ; lesquelles priorités consistent principalement à accorder un intérêt particulier au monde rural et l’amazighité, ainsi qu’à prendre en compte les besoins des populations de la zone en termes de logement décent, de scolarisation, de soins médicaux et d’amélioration des revenus et ce, à travers la création d’opportunités d’emploi pour atténuer la prolifération de la pauvreté et de vulnérabilité, ainsi qu’à travers d’autres engagements réalistes que nous avons annoncé précédemment, aussi bien dans notre programme ou dans notre plateforme commune dans le cadre de l’alliance des huit partis.

Partager sur Facebook