Malgré le fait que le recours à l’argent nourrit les facteurs de méfiance
M. Rachid Sadki poursuit une campagne électorale saine à Casablanca–Anfa

Mercredi matin, la campagne de communication de M. Rachid Sadki, candidat du Mouvement Populaire au niveau de la circonscription de Casablanca-Anfa, a été bien perçue par les citoyens dans la vieille médina où s’est déplacé notre jeune candidat accompagné du staff en charge de la campagne.

En effet, le débat était ouvert autour de la tentative de certains candidats de recourir à l’argent sale pour acheter les consciences des électeurs ; lesquelles tentatives ont été qualifiées par de nombreux citoyens d’insultes à leur égard.

Par ailleurs, M. Sadki a expliqué aux habitants de la vieille médina les raisons de sa candidature et de son choix du Mouvement Populaire, résidant essentiellement dans sa conviction de la nécessaire implication dans la moralisation de la vie politique et de renvoyer une nouvelle image en phase avec les exigences de la nouvelle ère et le Maroc d’après le 1er juillet.

Partager sur Facebook