Hommage rendu à 50 personnalités ayant contribué à la dynamique de développement au Maroc
Parmi elles Mme Zahra Cheguaf

L’Agence américaine pour le développement international a organisé, vendredi dernier à Rabat, une cérémonie lors de laquelle hommage a été rendu à 50 personnalités, comprenant des acteurs associatifs et de la jeunesse ayant contribué à la dynamique de développement au Maroc.

Cette cérémonie, organisée sous le thème « 50 ans … 50 personnalités », s’inscrit dans le cadre de la célébration par l’Agence américaine pour le développement international du cinquantième anniversaire de sa fondation.

Lors de cette cérémonie, à laquelle a pris part l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Maroc, M. Samuel Kaplan, des prix et des certificats ont été décernés aux personnalités honorées selon les catégories et les genres ; lesquels incluent la recherche scientifique, l’éducation et l’enseignement, l’art et la créativité, la jeunesse et la société civile.

Parmi les personnalités honorées, on cite en particulier Mme Rajae Naji Al-Mekkaoui et MM. Idriss El Guerraoui, Mohammed Tozy, Mohamed Harakat, Afif Bennani, Hassan Ghanja, Hassan Neffali et d’autres.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, M. Samuel Kaplan a souligné le rôle que n’a cessé d’assumer l’Agence américaine pour le développement international s’agissant de jeter les ponts d’amitié et de coopération entre les États-Unis et le Maroc  et ce, depuis l’année 1957.

M. Kaplan a ajouté que l’Agence poursuivra ses travaux, en se basant sur les compétences dont elle regorge et dans le cadre de son partenariat avec le Maroc, en vue d’améliorer la qualité de l’éducation et de l’enseignement, de soutenir le développement politique qu’enregistre le Royaume et de renforcer les mécanismes de la société civile.

L’Agence américaine pour le développement international est une instance gouvernementale fédérale indépendante qui travaille en collaboration avec le gouvernement marocain dans plusieurs domaines, notamment la promotion des échanges commerciaux, l’éducation, la santé, l’emploi et la gouvernance. Son programme  économique au Maroc vise à appuyer le Royaume pour relever les défis et saisir les opportunités offertes par la libéralisation du commerce grâce l’accord de libre-échange conclu avec les États-Unis.

Les programmes de l’Agence visent également à accroître la compétitivité de certains secteurs économiques et sociaux, tels l’agriculture, la santé, le tourisme et l’investissement, améliorer la qualité des programmes éducatifs, augmenter le taux de scolarisation des filles dans le monde rural, mettre en œuvre les programmes de formation professionnelle, soutenir les petites entreprises dans la réalisation de leurs projets et habiliter les jeunes pour qu’ils puissent accéder le marché de l’emploi.

Partager sur Facebook