M. Fassi-Fihri souligne l’importance de la résolution de la question du Sahara pour réaliser l’unité maghrébine

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Taïb Fassi-Fihri, a souligné, mercredi dernier à Washington, l’importance de la résolution de la question du Sahara pour réaliser l’unité maghrébine, qui constitue une « nécessité » pour les peuples de la région et la sécurité régionale.

Intervenant lors d’une conférence de presse conjointe avec la Secrétaire d’Etat américaine, Mme Hillary Clinton, M. Fassi-Fihri a rappelé que le Maroc avait mis sur la table une proposition, jugée « crédible et réaliste » par la communauté internationale, en vue de mettre un terme définitivement à ce conflit, indiquant que cette initiative marocaine a permis d’enclencher un nouveau cycle de négociations.

Le ministre a également mis l’accent sur l’importance de l’unité maghrébine pour faire face à la menace d’Al-Qaida au Maghreb Islamique (AQMI), soulignant à ce propos que ce groupe terroriste guette toute opportunité pour étendre sa présence dans la région.

S’agissant de la situation en Libye, M. Fassi-Fihri a souligné l’engagement du Maroc, de par les liens forts unissant les peuples des deux pays, à continuer de contribuer à la mise en œuvre de la résolution 1973 du Conseil de Sécurité des Nations Unies visant à protéger les populations civiles, rappelant à cet égard que le Royaume avait déjà envoyé une importante équipe médicale à la frontière entre la Libye et la Tunisie afin de porter assistance aux personnes fuyant les combats.

Partager sur Facebook