Marginalisation des journalistes de la chaîne de télévision amazighe au sein de la Société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision (SNRT)

Des journalistes et des producteurs e la Société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision (SNRT) s’interrogent sur le sort de 15 emplois qui leur étaient dédiés lors de la phase de transition de la RTM (Radio et Télévision Marocaine) à la SNRT.

Il est à noter que ces employés, qui ont commencé leur activité depuis 1999, ont été choqués après avoir reçu des convocations les inviter à signer de nouveaux contrats de travail, en violation flagrante de la légalité de leur intégration.

Par ailleurs, lorsque ces employés se sont interrogés sur le sort des 15 postes susmentionnés, l’administration les a informé que ces postes ont été « supprimés par le Ministère de l’Economie et des Finances » ; laquelle réponse n’est fondée sur aucune justification juridique ou administrative, beaucoup plus qu’elle ne reflète le traitement réservé par l’administration de la SNRT à la question amazighe en tant que « valeur ajoutée indésirable », alors que le discours officiel met l’accent sur l’importance de réserver un intérêt particulier à la question amazighe sur les plans de la culture, des médias et des ressources humaines.

Partager sur Facebook