Le Colonel Khalid Amehrouq rend l’âme à Dieu

Feu le Colonel Khalid Amehrouq a rendu l’âme à Dieu lundi dernier et ce, des suites d’une maladie incurable. La dépouille du défunt a été inhumée lundi dernier dans la ville de Khénifra, par une foule nombreuse de parents et de proches, civils et militaires.

Le défunt faisait partie des personnalités nationalistes qui se sont distinguées par leur bonne moralité et leur bon conduite tout au long de sa carrière professionnelle, et à qui on reconnait son intégrité et son amour de la Patrie. En effet, le défunt avait contribué à la défense de la Patrie et a été, tout au long de sa vie, aux premiers rangs de ceux qui ont concédé des sacrifices au service de son roi et de son pays.

Durant plus de vingt ans, le défunt était en charge de la sécurité aérienne de Feu Sa Majesté le Roi Hassan II, que Dieu L’ait en sa sainte miséricorde, et avait répondu à l’appel de défendre les territoires arabes quand il a participé avec abnégation à la guerre du Golan.

En cette douleureuse occasion, la famille harakie adresse ses plus sincères condoléances à la famille du défunt, notamment son père, le combattant et le résistant Kaydi Amehrouq, son épouse Mme Halima Assali, député parlementaire et membre du Bureau Politique du Mouvement Populaire, et M. Mohamed Ouzzine, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, implorant le Tout-Puissant d’inspirer patience et courage à sa famille, d’accueillir le défunt dans Sa miséricorde, et de l’agréer dans Son vaste paradis, aux côté des martyrs et des saints.

Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.

Partager sur Facebook