Le « polisario » procède à la libération de M. Ould Sidi Mouloud et le ministère marocain des Affaires Etrangères se félicite de cette libération
– M. Mohand Laenser : cette libération est le fruit d’une large mobilisation à l’intérieur et à l’étranger
– La nécessité de poursuivre cette mobilisation pour assurer l’intégrité physique de M. Ould Sidi Mouloud et lui garantir le droit à la libre expression

Le Front « polisario » a procédé, hier mercredi, à la libération du militant sahraoui unioniste M. Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, enlevé par les milices des séparatistes le 21 Septembre dernier alors qu’il était sur le chemin du retour aux camps de Tindouf, en vue de lancer un débat sur la proposition d’octroi d’une autonomie aux Provinces du Sud dans le cadre de la souveraineté marocaine.

La décision de libération de M. Ould Sidi Mouloud est intervenue, comme l’avait indiqué une dépêche de la pseudo « agence de presse sahraouie », en réponse aux appels d’organisations humanitaires internationales. Ce qui constitue un aveu explicite de l’illégalité de l’acte de piraterie perpétré par le « polisario » ; lequel acte viole l’essence des valeurs des droits de l’Homme, plus particulièrement le droit d’exprimer librement ses opinions.

La réaction officielle du Maroc à la décision de libération du militant sahraoui unioniste est intervenue par le biais d’un communiqué du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération, diffusé hier après-midi par l’agence Maghreb Arabe Presse (MAP), qui indique notamment que « le Royaume du Maroc s’est félicité de l’annonce de la libération de M. Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, enlevé le 21 septembre dernier alors qu’il se dirigeait vers son lieu de résidence habituel, dans les camps de Tindouf sur le territoire algérien ».

Le communiqué du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération a souligné que « cette évolution, de l’aveu même des responsables de sa détention arbitraire, est le résultat de la mobilisation forte et efficiente de toute les forces vives et organisations nationales et internationales, éprises des nobles principes des droits de l’Homme ».

Le communiqué ajoute que « cette évolution intervient également suite aux pressions exercées sur l’Algérie au regard de ses responsabilités juridiques et politiques incontestables dans ce domaine ».

Commentant cette annonce, M. Mohand Laenser, Secrétaire Général du Mouvement Populaire, a affirmé qu’autant la libération de M. Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud est source de satisfaction et confirme l’efficacité de la mobilisation générale dans laquelle se sont inscrites l’ensemble des composantes de la société marocaine, gouvernement, partis politiques, syndicats et associations de la société civile toutes tendances confondues, et la capacité de ces composantes à mobiliser le soutien international à la cause de M. Ould Sidi Mouloud, autant elle incite à soulever des interrogations raisonnables sur l’après-libération.

Dans ce cadre, M. Laenser s’est interrogé si la direction du « polisario » et l’Etat algérien permettront à M. Ould Sidi Mouloud de vivre pleinement sa liberté et d’exercer son droit d’exprimer librement ses positions dans les camps de Tindouf, sans que son intégrité physique et celle de sa famille soient compromises par quelques menaces ou dangers que ce soient ?

Le Secrétaire Général du Mouvement Populaire a souligné également la nécessité de poursuivre la mobilisation, en vue de suivre tous les développements liés à cette question, mettant l’accent sur la responsabilité des autorités algériennes s’agissant de la protection de M. Ould Sidi Mouloud et des autres populations séquestrées dans les camps de Tindouf contre toutes sortes d’abus ou d’arbitraire, eu égard au fait que ces camps sont situés sur un territoire qui relève du ressort de ces autorités.

Par ailleurs, M. Laenser a saisi cette occasion pour rendre hommage à l’esprit de nationalisme et citoyenneté dont ont fait preuve les Marocains, à l’intérieur comme à l’étranger, pour défendre les valeurs de liberté et les droits de l’Homme.

M. Laenser a salué aussi toutes les forces vives dans le monde, qui ont exprimé leur condamnation de l’arrestation de M. Ould Sidi Mouloud et sa privation de ses droits fondamentaux.

Il est à rappeler que le Mouvement Populaire a été parmi les premières organisations à exprimer sa ferme condamnation de l’arrestation de M. Ould Sidi Mouloud, et à adresser des appels dans ce sens aux organisations internationales, dont notamment l’Internationale Libérale.

Partager sur Facebook