Dans un communiqué conjoint, diffusé par les deux groupes parlementaires harakis
Inquiétude et préoccupation au sujet du sort de M. Ould Sidi Mouloud, éloigné vers une zone enclavée
L’accent a été mis sur la nécessité de défendre les questions qui servent les intérêts du pays et ce, dans le cadre de principes et des orientations du Parti

Les deux groupes parlementaires du Mouvement Populaire, ont tenu, le jeudi 07 octobre 2010 au siège du Secrétariat Général du Parti à Rabat, une réunion de coordination, présidée par M. Mohand Laenser, Secrétaire Général du Parti, et en présence de plusieurs membres du Bureau Politique.

L’ordre du jour de cette réunion a focalisé sur l’actuelle rentrée politique. Dans ce sens, la question de la libération de M. Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a été au cœur de l’intérêt des participants à cette réunion, qui ont salué la patience, la résistance et la persévérance de ce citoyen marocain, qui n’a pas renié ses choix qu’il a exprimés avec une conviction ferme et inconditionnelle, en affirmant que la proposition marocaine d’autonomie des Provinces du Sud constitue la solution démocratique optimale pour préserver notre intégrité territoriale.

De même, les participants à cette réunion ont salué les efforts déployés par les partis politiques, la société civile et les organisations internationales, qui se sont engagés activement et intensivement dans une grande campagne, qui n’a non seulement dénoncé les agissements d’une poignée de mercenaires du « polisario », et à travers eux la compromission de l’Algérie dans ce crime ignoble, mais a également dévoilé au monde entier la sauvagerie et la brutalité des parties qui ont confisqué une voix qui a osé exprimé si haut ses opinions, conformément à la légalité et aux droits de l’Homme.

Par ailleurs, les participants ont exprimé leur inquiétude et préoccupation au sujet du sort de M. Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, qui a été éloigné vers une zone enclavée où tout contact avec sa famille, ses parents et ses connaissances a été rompu. les moyens de communication, soulignant la nécessité de capitaliser sur l’acquis de la libération de M. Ould Sidi Mouloud pour consacrer, au profit de nos autres frères séquestrés à Tindouf, le principe de la liberté d’expression, de circulation et d’installation avec leurs familles dans la mère-patrie.

Sur un autre plan, les participants ont débattu des conditions ayant prévalu après le Congrès national du Parti et des attentes en terme de renforcement de la dynamique du Mouvement Populaire, en tant que parti qui bénéficie d’un poids politique et historique qui transcende son poids numérique.

A cet égard, les participants ont souligné la pertinence de l’approche participative adoptée par le parti, ouvert sur tous ses cadres et ses acteurs, à travers leur implication dans les différentes missions dont l’animation et la coordination ont été confiées à des membres du Bureau Politique.

En outre, les participants ont mis l’accent sur l’impératif de veiller à institutionnaliser des canaux de communication, tant entre les différentes organes et structures du Parti qu’entre ses parlementaires et ses cadres et ce, dans le cadre d’une réforme couvrant la presse et l’administration du Parti, qui devrait être élaborée au cours des prochaines réunions des organes du Parti.

D’autre part, les participants ont également évoqué les prochaines échéances électorales, mettant l’accent sur la nécessaire mobilisation à cet effet des militants du Parti, que ce soit sur le plan des réformes institutionnelles ou au niveau de la base et de l’organisation territoriale du Parti.

Concernant l’inauguration de l’année législative 2010-2011, qui sera marquée par les Hautes Orientation Royales, qui seront contenues dans le discours d’ouverture de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, les participants ont passé en revue les principaux dossiers qui seront débattus, notamment le projet de loi de finances 2011 et les débats y afférents, ainsi que les dossiers de la retraite, de la Caisse de Compensation, de la mise en oeuvre du nouveau code de la route, de la réforme de la justice et la présentation du rapport synthétique de la Commission consultative de la régionalisation, ajoutés à ceci d’autres dossiers revêtant un caractère politique, économique ou social.

Les participants ont souligné, en outre, la nécessité de défendre ces questions, dans le sens de servir les intérêts du pays et de consolider son évolution ascendante dans de nombreux domaines et ce, conformément aux principes et orientations du Parti.

Les participants ont estimé également que la cohésion, la solidarité, l’entraide et l’abnégation sont les principaux mécanismes à actionner pour consacrer ces orientations et les défendre hardiment pour servir les intérêts du pays.

Partager sur Facebook