Le Syndicat National de la Presse Marocaine dénonce le boycott par des journalistes espagnols de la conférence de presse d’un dirigeant du polisario à Smara

La Section de Laâyoune du Syndicat National de la Presse Marocaine (SNPM) a exprimé son étonnement de la position collective des journalistes espagnols accrédités au Maroc qui ont boycotté la conférence de presse, donnée lundi à Smara, par l’inspecteur général de « la police du polisario », M. Mustapha Ould Salma Sidi Mouloud, pour annoncer son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie.

Un communiqué de la Section, parvenu mardi dernier au quotidien « Al-Haraka », a indiqué que « l’ensemble des journalistes espagnols accrédités dans notre pays ont décidé de concert de ne pas assister à cette conférence de presse, laissant ainsi supposer qu’ils agissent dans le cadre d’un cellule commune obéissant à une même ligne politique ».

Le communiqué du SNPM a poursuivi que ces journalistes, qui montrent un intérêt pour tout ce qui touche de près ou de loin aux développements de la question du Sahara, sont curieusement prompts à publier tout ce qui converge avec leur orientation.

La même source a ajouté que le comportement de ces journalistes foule ainsi au pied la déontologie de la profession du journalisme et ne respecte pas les règles professionnelles exigeant objectivité et honnêteté, loin de toute approche sélective des informations qui portent atteinte au Maroc, adoptant ainsi la politique de deux poids deux mesures,

Par ailleurs, le communiqué a indiqué qu’outre leur violation des principes de la déontologie de la profession, ces journalistes pratiquent la désinformation à l’encontre de l’opinion publique espagnole et internationale, au moment où ils devraient, en tant que journalistes accrédités au Maroc, donner des informations objectives sur ce qui se passe dans la région.

La section du syndicat a dénoncé dans ce sens ce comportement faisant fi du droit à l’information en tant que principe universel.

Partager sur Facebook