Le renforcement de la coopération et du partenariat avec la Banque mondiale pour améliorer l’efficacité du système éducatif, au centre des entretiens de M. Amazzi et avec M. Henschel

Saliha Boujraf:

Le renforcement de la coopération et du partenariat avec la Banque mondiale, notamment dans le domaine de l’amélioration de l’efficacité du système éducatif, a été au centre d’une réunion,le jeudi 15 octobre 2020 à Rabat, de M. SaaïdAmzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, avec M. Jesko Henschel, Directeur des opérations pour le Maghreb et Malte à la Banque mondiale.

Durant cette réunion, M. Amzazi a fait une présentation sur le niveau d’avancement du programme d’appui au secteur de l’éducation nationale, financé par la Banque mondiale, qui vise à développer l’enseignement préscolaire, à améliorer la formation des enseignants et à développer la gouvernance du système éducatif.

Le ministre a également exposé l’expérience marocaine en matière de lutte contre les effets de la pandémie « Covid-19 »,passant en revue l’ensemble de mesures exceptionnelles qui ont été prises et qui ont contribué au succès de la rentrée scolaire.

Pour sa part, le Directeur des opérations de la Banque mondiale a salué les efforts déployés par le Royaume pour faire promouvoir le système éducatif et renforcer son implication dans le développement durable, exprimant la volonté de la Banque mondiale de contribuer aux  projets portant sur la mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre n° 51.17, et d’adapter le programme d’appui à la lumière des nouveautés du système d’éducation et de formation.

D’autre part, les deux parties ont également évoqué la participation de M. Amzazi à la table ronde sur l’enseignement, qui sera organisée en marge des réunions annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) au titre de l’année 2020, qui se tiendra le 20 octobre 2020, avec la participation de plusieurs ministres de l’enseignement de certains pays et de hauts responsables de la Banque mondiale ; laquelle participation permettra d’exposer l’expérience du Maroc en matière de développement du système éducatif, ainsi que l’approche adoptée par le ministère pour lutter contre les répercussions de la pandémie « Covid-19 ».

Les entretiens entre les deux parties ont également porté sur l’adhésion du Maroc au groupe des pays qui ont accéléré la cadence en vue de l’éradication de « la pauvreté des apprentissages » ; une initiative lancée par la Banque mondiale et visant à réduire le taux des enfants qui ne savent pas lire, et surtout ne pas comprendre un texte court correspondant à leur âge.

La réunion a constitué une occasion pour M.Amzazi pour souligner la volonté du ministère de partager son expérience pionnière en matière de garantie de la continuité de la fourniture des services d’enseignement durant la conjoncture exceptionnelle marquée par la pandémie du Coronavirus lors des réunions annuelles de la Banque mondiale et du Fonds Monétaire International (FMI) de l’année 2021 qui se tiendront à Marrakech et qui se focaliseront sur l’évaluation de l’état de l’économie mondiale et sur la prospection des perspectives d’avenir.

 

Partager sur Facebook