Amzazi annonce la fermeture de 229 établissements scolaires après la découverte de cas atteints par le Coronavirus

Saliha Boujraf

Un total de 229 établissements d’enseignement scolaires accueillant 128.599 élèves ont été fermés après la découverte de cas atteint par le nouveau Coronavirus« Covid-19 » au niveau de ces établissements.

En réponse à une question centrale sur « La rentrée scolaire, universitaire et de la formation professionnelle 2020-2021 » à la Chambre des conseillers, hier mardi à Rabat, M. Saaïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Porte-parole du gouvernement, a indiqué que sur la base des dispositions de la note ministérielle n° 046×20 relative à la procédure de gestion des cas affectés par le Coronavirus en milieu scolaire, 229 établissements d’enseignement accueillant 128.599 élèves ont été fermés, suite à la découverte de cas positifs.

Le ministre a précisé que ces cas positifs ont concerné 1.708 élèves, 1.767 enseignants, 289 cadres de l’administration pédagogique et 187 autres cadres.

Par ailleurs, le ministre a relevéque 10 établissements d’enseignement scolaire, situés dans des quartiers fermés dans les Directions provinciales de Khénifra, Jerada, M’diq-Fnideq et Chefchaouen, et accueillant 6.805 élèves, sont fermés actuellement, faisant observer que cette mesures a concerné, au cours du mois de septembre dernier, 20 provinces ou préfectures qui comprennent 2.400 établissements scolaires, accueillant environ un million d’élèves qui poursuivent actuellement leurs études normalement.

Amzazi a ajouté qu’aucun foyer scolaire n’a été enregistré jusqu’à présent, poursuivant que le processus de suivi de la rentrée scolaire,supervisé par 970 commissions provinciales, a permis de visiter 5.340 établissements publics et 400 établissements privés.

Le ministre a précisé que ces commissions ont recommandé de pallier certains dysfonctionnements enregistrés au niveau de 89 établissements publics et quatre établissements privés et ce, en mettant en œuvre de manière rigoureuse le protocole sanitaire et le modèle pédagogique adoptés, notamment en ce qui concerne le renforcement de l’implication des partenaires dans le processus de désinfection des établissements, la limitation du rassemblement des parents devant les portes des établissements et l’amélioration du système des groupes.

Le ministre a indiqué que ce mode d’enseignement adopté durant cette conjoncture exceptionnelle a offert la possibilité de dispenser des cours à de petits groupes d’élèves grâce au système de rotation et a encouragé l’auto-apprentissage encadré par les enseignants, ce qui contribuera à renforcer leur rôle de facilitateurs del’acquisition des connaissances et des compétences.

Amzazi a souligné le mode d’enseignement adopté a recueillila grande satisfaction des enseignants, car il leur offre des conditions de travail favorables qui permettent de stimuler l’esprit d’innovation, d’initiative et le bon encadrement des élèves, et permet aux familles d’assumer un rôle fondamental dans l’encadrement et l’accompagnement de leurs enfants, en plus de la promotion de l’intégration des technologies de la communication et de l’information dans l’enseignement.

Le ministre s’est également arrêté sur les différentes mesures et procédures prises pour assurer la réussite de la rentrée scolaire à la lumière de la pandémie de la « Covid-19 », notamment à travers l’adoption de la régionalisation et de l’approche territoriale dans la sélection et la mise en œuvre du modèle pédagogique approprié, en coordination avec les autorités territoriales et sanitaires, régionales et provinciales, dans le cadre d’une approche participative et en veillant à ce que les établissements d’enseignement et de formation soient susceptibles de passer d’un modèle pédagogique à un autre, tout au long de l’année scolaire.

Amzazi a rappelé que les mesures prisescomprennent également l’adoption d’un protocole sanitaire détaillé qui a été mis en œuvre au niveau de toutes les établissements d’enseignement publics et privés et des écoles des missions étrangères, en étroite coordination avec les autorités sanitaires pour accueillir les élèves dans des conditions sûres, ainsi que la mise en place d’une procédure de gestion des cas atteintspar le Coronavirus en milieu scolaire.

Le ministre a indiqué que cinq semaines après la rentrée scolaire, le système éducatif connaît une stabilité continue, précisant que tous les élèves dont les parents ont exprimé la volonté de les faire bénéficier d’un enseignementen présentiel ont rejoint leurs établissements respectifs, alors que les autres élèves poursuivent leurs études à distance.

 

Partager sur Facebook