Amzazi : Le ministère de l’Education nationale a œuvré à l’élaboration d’une stratégie d’éducation inclusive en faveur des enfants en situation de handicap

Saliha Boujraf

Saaïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a affirmé, hier lundi à Rabat, que son ministère a œuvré à l’élaboration d’une stratégie d’éducation inclusive en faveur des enfants en situation de handicap.

Lors d’une réunion qu’il a présidée conjointement avec la ministre de la Solidarité, du Développement social, de l’Egalité et de la Famille, MmeJamila El Moussali, et consacrée à l’examen des domaines de coopération conjointe entre les deux départements ministériels et leurs priorités d’action,M. Amzazi a fait savoir que cette stratégie vise à permettre à cette catégorie d’enfants, quel que soit le type de leur handicap, légère ou moyenne, mentale ou sensorielle, de suivre ses études dans les classes normales ou les classes pour l’inclusion scolaire, au sein des écoles marocaines conformément aux programmes en vigueur.

Amzazi a ajouté que depuis le lancement officiel du programme national de l’éducation inclusive le 26 juin 2019, le ministère a pris une série de mesures visant la mise en œuvre effective et progressive de l’éducation inclusive au niveau des établissements scolaires, notamment dans le domaine pédagogique, à travers l’élaboration du cadre de référence des classes de l’éducation inclusive, avec le soutien de l’UNICEF et le développement et le déploiement d’un kit dela formations de base et de la formation continue pour renforcer les capacités des acteurs éducatifs dans ce domaine et les accompagner.

Le ministre a poursuivi que ces efforts ont été renforcés progressivement par la transformation de 700 classes intégrées en salles des ressources pour la qualification et le soutien, bénéficiant à environ 8.000 élèves, ainsi que par l’adaptation des contenus des examens, des conditions et durée de leur déroulement et de l’opération de correction.

Par ailleurs, M. Amzazi a indiqué que 539 candidats et candidates ont passé les épreuves de l’examen national normalisé du baccalauréat 2020, précisant que le taux de réussite de cette catégorie dans cette échéance nationale s’est élevé à 68,1%.

En outre, plus de 450 assistants dans la vie scolaire ont été agréés pour accompagner les élèves en situation de handicap dans les établissements d’enseignement, près de 3.591 enfants ont bénéficié du soutien social et près de 670 enfants ont été re-scolarisés dans le cadre du programme des classes de l’éducation non-formelle et des centres de la deuxième chance, y compris ceux de la nouvelle génération.

Le ministre a souligné, en conclusion, que le programme de l’éducation inclusive est considéré comme un chantier horizontal ouvert à la participation de tous et nécessite l’adoption d’une pédagogie participative efficace à laquelle contribuent l’ensemble des acteurs, y compris les départements gouvernementaux, la société civile, les familles et les instances spécialisées.

Amzazi a salué, à cet égard, le rôle important assumé et l’action de terrain menée par le tissu associatif œuvrant dans le domaine du handicap.

 

Partager sur Facebook