Suite à la diffusion d’une émission télévisée qui a taxéles enseignantes et enseignantes « d’avidité et de mendicité »

Zineb Abou-Abdellah

Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a appelé la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) à veiller à ce que des excuses officielles soient présentées aux enseignantes et aux enseignants suite àla diffusion d’une émission télévisée sur la chaîne « Al Oula » intitulée « Stand Up »lors de laquelle l’invité de l’émission, diffusée le 11 janvier 2020, a taxé l’enseignant « d’avidité et de mendicité »auprès de ses élèves.

Le courrier adressé par le ministre à la HACA indique que « l’une des chaînes de télévision publiques, en l’occurrence « Al Oula », a diffusé, le samedi 11 janvier 2020, une émission comique intitulée « Stand Un » qui a porté atteinte à l’image des enseignantes et des enseignants. En effet, l’invité de cette émission a taxé l’enseignant d’avidité et de mendicité auprès de ses élèves, voire l’a accusé de punir tout élève qui ne lui donne pas des cadeaux et des redevances, ce qui viole les objectifs et les règles générales encadrant le travail de cette chaîne de télévision tels que stipulés  dans son cahier des charges et affecte négativement l’image et le statut de l’enseignant dans la société ».

Dans ce courrier, le ministre a également exhorté la HACA à prendre toutes les mesures qu’elle juge appropriées pour garantir que ces pratiques qui dénigrent la valeur et la dignité des enseignantes et des enseignants et leur image dans la société ne surviennent plus.

 

 

 

Partager sur Facebook