Dans un communiqué publié à l’issue de la réunion du Bureau politique du Mouvement Populaire :

– Le parti affirme l’interaction positive de toutes ses composantes avec la commission spéciale relative au nouveau modèle de développement et son implication dans ce grand chantier

– Le parti met l’accent sur l’accélération du parachèvement de sa structuration régionale et provinciale, en vue de jeter les bases de sa restructuration au niveau local

Saliha Boujraf:

Le Bureau politique du Mouvement Populaire a tenu, lundi dernier à Rabat, sa réunion ordinaire sous la présidence de M. Mohand Laenser,Secrétaire général du parti ; laquelle réunion a été consacrée à l’examen et à la discussion de plusieurs questions nationales et d’autres ayant un lien avec les affaires organisationnelles du parti.

Ainsi, les membres du Bureau politique du parti ont passé en revue les contenus du Discours Royal à l’occasion de la commémoration du 44ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte, saluant hautement les contenus de ceDiscours Royal et se félicitant de la Haute Sollicitude dont a entourée Sa Majesté le Roi Mohammed VI la Région Souss-Massa, en appelant expressémentà la consolidation du processus de développement dans cette région,eu égard qu’elle est au centre du Maroc. De même, Sa Majesté le Roi avait souligné la nécessité de relier cette région au réseau des chemins de fer à partir de la ville de Marrakech et de prolonger le réseau autoroutier à partir de cette région vers la ville de Dakhla.

Le Bureau politique du parti a assuré, dans ce sens, qu’il s’agit d’une initiative stratégique, qui s’inscrit dans le cadre de la volonté ferme de Sa Majesté le Roi de mettre en œuvre effectivementla régionalisation avancée dans le cadre de l’unité de la nation et du territoire.

Dans ce contexte, les membres du Bureau politique du parti ont adressé leurs félicitations à M. Chakib Benmoussasuite à sa nomination par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, à la présidence de la commission spécial relative au nouveau modèle de développement, affirmant l’interaction positive du parti du Mouvement Populaire, avec toutes ses composantes au niveau national, avec cette commission, ainsi quel’implication du parti dansce grand chantier de développement sur lequel pariela société pour ouvrir des perspectives prometteuses et assurer l’intégration des jeunes, la création de richesses et d’emplois, ainsi que l’instauration de la justice sociale et de l’équité territoriale.

Par ailleurs, les membres du Bureau politique du parti ont également réaffirmé la position constante du Mouvement Populaireau sujet de la question du Sahara marocain, consistant en l’attachement à l’approche de recherche d’une solution politique adoptée exclusivement par les Nations Unies et les résolutions du Conseil de sécurité, dans la perspective de parvenir à une solution définitive à ce conflit artificiel ; laquelle solution réside dans l’initiative d’octroi de l’autonomie aux Provinces du Sud dans le cadre de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale du Royaume.

Sur le plan organisationnel et conformément aux dispositions des statuts du parti et dans le cadre du parachèvement du processus d’élection des secrétariats régionaux du parti, les membres du Bureau politique ont décidé ce qui suit :

  • L’accélération du parachèvement de la structuration régionale et provincial du parti, dans la perspective de finaliser sastructuration locale ;
  • L’intensification de l’organisation d’activités de rayonnement et de rencontresde communication, en vue de renforcer la politique de proximité et d’être à l’écoute des préoccupations et des attentes des citoyennes et des citoyens à travers les différentes régions du Royaume.

Sur cette base, un programme détaillé a été élaboré pour la tenue des prochains congrès régionaux, suite à l’organisation descongrès régionaux de Fès-Meknès et Drâa-Tafilalet et ce, selon un calendrier couvrant les mois de décembre 2019 et janvier 2020. Cette programmation est déclinée comme suit :

  • Région Beni Mellal-Khenifra : le 14 décembre 2019 ;
  • Région Casablanca-Settat : le 21 décembre 2019 ;
  • Région Rabat-Salé-Kénitra : le 28 décembre 2019 ;
  • Région de l’Oriental : le 04 janvier 2020 ;
  • Région Tanger- Tétouan-Al Hoceima : le 18 janvier 2020.

Dans le même contexte et dans le cadre des préparatifs de l’organisationpar le Mouvement Populaire de la 11ème édition annuelle de l’Université Populaire sous le thème « Les droits et les libertés, entre l’individu et la société », le samedi 30 novembre 2019 au Palais des Congrès de l’Oulja à Salé, le coordinateur de l’Université Populairea présenté un exposé sur le déroulement des travaux de la commission préparatoire, rappelantle rôle de l’Université Populaires’agissant d’aborder des questions d’actualité dans la société marocaine et de la placer sous le microscope entre les différents courants intellectuelles, politiques, académiques et idéologiques, afin de rapprocher les points de vue et les visions autour des questions qui font l’objet d’un vif débat au sein de la société.

Le coordinateur de l’Université Populaire a souligné que le choix du thème de la présente éditionvise à aboutir des conclusions et des recommandations à la lumière du débat et du dialogue qui seront engagés dans les tribunes de l’Université Populaire.

Par la suite, il a été procédé à la présentation du rapport de la Commission de médiation,constituée par le Bureau politique lors de sa réunion du 15 octobre 2019, afin de remédier à la fracture provoquée par les événements malheureux qu’a connus la première session du Conseil national de la Jeunesse Harakie, tenue le 06 octobre 2019 et consacrée à l’élection des structures de l’organisation. Ce rapport a informé le Bureau politique du parti des conclusions auxquelles est parvenue la Commission.

Ainsi et après un débat serein et responsable, le Bureau politique a adopté l’une des propositions soumises par la Commission, dont la mise en œuvre a été confiée au Secrétaire général du parti.

Partager sur Facebook