Mme Bouchareb appelle les militantes harakies à se mobiliser pour relever les enjeux des prochaines échéances et à s’engager dans l’élaboration du nouveau modèle de développement

Zineb Abou-Abdellah

Mme Nezha Bouchareb, Présidente de l’organisation des Femmes Harakies, a appelé, samedi dernier à Ifrane, les militantes harakies à se mobiliser en permanence pour relever les enjeux des prochaines échéances, assurer leur présence dans la gestion des affaires publiques aux niveaux local, régional et national et s’engager dans l’élaboration du nouveau modèle de développement.

Un communiqué de l’organisation des Femmes Harakies, publié à l’issue de la première session de formation des militantes harakies, organisée en partenariat avec le Fonds de soutien pour l’encouragement de la représentation des femmes sous le thème  « Renforcement des capacités des conseillères au niveau des collectivités territoriales en matière de gouvernance et de gestion des affaires locales », a indiqué queMmeBouchareb a rappeléque l’on doit la création du Fonds de soutien pour l’encouragement de la représentation des femmes à la volonté deSa Majesté le Roi Mohammed VI qui, dans son discours d’ouverture de la session parlementaire du vendredi 10 octobre 2008, avait appelé le gouvernement et le parlement à une coopération fructueuse en vue de la mise en place de mécanismes efficaces pour encourager une présence appropriée et plus large des femmes dans les conseils locaux, en tant qu’électrices et élues.

MmeBouchareb a souligné, à cet égard, qu’au vu de cette Initiative Royale et de la Haute Sollicitude dont entoure le Souverain de manière continue les femmes marocaines, les femmes n’ont plus le droit de se confiner dans l’attentisme, mais elles doivent investir le terrain et adopter une politique de proximité dans toutes les régions du Royaume.

Le communiqué a ajouté que MM. Lahcen Sekkouri et Hammou Oheli, membres du Bureau politique du Mouvement Populaire, ont, à leur tour, réaffirmé le soutien du Mouvement Populaire aux actions menées par l’organisation des Femmes Harakies et ont salué le dynamisme qui caractérise l’action de cette organisation.

 

 

Partager sur Facebook