Amzazi procède à la pose de la première pierre pour la construction de la Faculté pluridisciplinaire à Taounate

Saliha Boujraf:

Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a procédé, samedi dernier à la commune Mazraoua relevant de la Province de Taounate, à la pose de la première pierre pour la construction de la Faculté pluridisciplinaire de Taounate.

Relevant de l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès, cette faculté sera construite sur une superficie de plus de 54 Ha, dont près de 13.000 m2 couverts.

La construction de cette faculténécessitera une durée de deux ans et coûtera 100 millions de DH, dont 69 millions de DH mobilisés par le budget du département de tutelle et une contribution de 31 millions de DH de la Région Fès-Meknès.

Ce noyau universitaire a pour objectif de rapprocher les services universitaires des étudiants de la ville de Taounate et environs, dont le nombre est estimé actuellement à 11.600 étudiants, qui sont contraints de se déplacer vers des établissements universitaires dans d’autres villes de la région, notamment Fès, ce qui fait peser sur eux et leurs familles un lourd fardeau matériel et moral.

Ce noyau universitaire comprendra quatre amphithéâtres d’une capacité d’accueil de 1.400 sièges, 14 salles de classe réservées aux cours théoriques (1.400 étudiants), 10 salles de classe pour les cours de travaux dirigés et les travaux pratiques (600 étudiants), 12 salles de classe pour l’enseignement des langues (720 étudiants), 10 salles multimédia, une salle de conférences, une bibliothèque, deux terrains de sport, ainsi qu’un bloc administratif et des espaces pour les étudiants.

Ce nouvel établissement universitaire portera à neuf le nombre des facultés relevant de l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès, qui comprend également 5 écoles supérieures.

Dans une déclaration à la presse, M. Amzazi a affirmé que la nouvelle faculté accueillera près de 5.000 étudiants dans plusieurs spécialités, ajoutant que l’objectif de la création de cet établissement est de faciliter l’accès au système de l’enseignement supérieur et à la recherche scientifique au niveau de la Province de Taounate.

Le ministre a indiqué, par ailleurs, que l’offre universitaire de ce nouvel établissement sera élargie pour couvrir différentesspécialités et filières, faisant savoir que l’université sera dotée d’une cité universitaire, de laboratoires et de terrains de sport, dont la construction est prévue sur le même site qui abritera la faculté.

De son côté, le Président de l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès, M. Redouane M’rabet, a mis l’accent sur la valeur ajoutée qu’apportera cette nouvelle faculté à l’université de Fès, ajoutant que le but est de rapprocher l’enseignement supérieur des étudiants issus de Taounate et d’alléger la pression sur les Facultés de Saïss et DharMehraz.

Amzazi avait procédé auparavant, durant la même journée du samedi dernier dans la Province de Taounate, à l’inauguration de l’école communautaire Loualja au niveau de la commune qui porte le même nom. Cette école comprend des salles de classe, des bureaux administratifs, un logement de fonction et d’autres dépendances.

Dans la même commune, le ministre avait visité également l’Agence nationale des plantes médicinales et aromatiques, où il a suivi des explications sur le rôle de cet établissement nationalde recherche scientifique en matière de valorisation et de développement des plantes médicinales et aromatiques.

Cette agence comprend un jardin expérimental de plantes médicinales et aromatiques qui s’étend sur une superficie de 7,5 Ha, un hall technologique doté de plusieurs ateliers de travail (séchage, distillation, extraction et formulation), un laboratoire de contrôle de qualité et 7 laboratoires spécialisés.

Le ministre a procédé, par la suite, à l’inauguration de l’unité scolaire HjarMâabed relevant de l’école Laâchayach située près de Taouante.

Partager sur Facebook