Dans une question adressée au ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique :

Le Groupe Haraki s’interroge sur la vision stratégique de réforme du système d’éducation et de formation à la lumière de l’actuelle rentrée éducative

Saliha Boujraf:

Dans une question orale adressée à M. Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Groupe Haraki à la Chambre des Représentants s’est interrogé au sujet des mesures prises pour promouvoir la situation du système d’éducation et de formation dans notre pays, en termes de généralisation de l’enseignement, de réduction des disparités entre les milieux urbain et rural et entre les deux sexes, d’amélioration des taux de scolarisation et de lutte contre l’analphabétisme et ce, afin de réaliser les objectifs de la vision stratégique de réforme du système d’éducation et de formation.

Intervenant lors de la séance des questions orales tenue lundi dernier à Rabat, Mme Ghita Al Hatimi, membre Groupe Haraki à la Chambre des Représentants, a souligné que le secteur de l’éducation et de la formation, qui joue un rôle important dans le développement économique et social du pays et contribue à l’édification d’une société équitable, compétitive et cohérente, souffre encore de plusieurs dysfonctionnements liés à la qualité de l’enseignement et ce,en dépit du fait que le système éducatif a enregistré des progrès en matière d’élargissement des opportunités d’accès à l’enseignement.

Partager sur Facebook