Amzazi : La rentrée scolaire, professionnelle et universitaire de cette année s’est déroulée dans des « conditions positives »

Saliha Boujraf:

Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a affirmé,hier lundi à Rabat, que la rentrée scolaire, universitaire et professionnelle de cette année s’est déroulée dans des « conditions positives » et ce, grâce aux mesures proactives adoptées depuis plusieurs mois par les différentes composantes du ministère et aux efforts concertés de l’ensemble des partenaires et des départements gouvernementaux.

En réponse à une question centrale sur « la rentrée scolaire, professionnelle et universitaire 2019-2020 » lors de la séance des questions orales à la Chambre des Représentants, M. Amzazi a précisé que parmi les mesures prises dans ce contexte figure la publication précoce du cursus de l’année scolaire 2019-2020 le 29 mai dernier, qui définit les principales dispositions et étapes de la saison scolaire.

Le ministre a indiqué, par ailleurs, que les mesures prises dans ce cadre portent également sur l’inscription des nouveaux élèves et la réinscription des anciens élèves, tout en veillant à la maîtrise anticipée de la version finale de la carte scolaire avant la fin de l’année scolaire précédente.

Amzazi a souligné que les mesures prises ont trait aussi à l’élargissement et au renforcement de l’offre scolaire à travers la construction de davantage d’établissements d’enseignement et de classes scolaires pour accueillir le nombre croissant d’élèves, tout en veillant à la réhabilitationdes établissements existants en adoptant une approche qui prend en considération les spécificités et la nature des régions et des provinces du Royaume.

Par ailleurs, le ministre a fait étatde la poursuite de la mise en œuvre des mesures prévues dans le cadre du Programme national de généralisation et de développement de l’enseignement préscolaire et du lancement officiel du Programme national de l’éducation inclusive au profit des enfants en situation de handicap en date du 26 juin 2019.

M.Amzazi a également rappelé le déploiement précoce des mouvements de mutation au titre de l’année scolaire 2019-2020, particulièrement ceux concernantles enseignantes et enseignants des cycles de l’enseignement depuis le 24 octobre 2018, ainsi que l’affectation des cadres des Académies régionales d’éducation et de formation (AREF)ayant bénéficié de la formation (promotion 2019) vers la fin de l’année scolaire dernière.

D’autre part, le ministre a relevé que la rentrée scolaire actuelle coïncide avec l’approbation de la loi-cadre n° 17.51 relative au système de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique qui permettra au système éducatif de disposer d’un mécanisme législatif revêtant un caractère contraignant pour l’Etat, la famille, les organisations de la société civile, les acteurs économiques et sociaux et de garantir la pérennisation de la réforme.

Amzazi a rappelé que cette rentrée scolaire coïncide aussi avec l’adoption, par le Conseil du gouvernement en date du 03 octobre courant, du décret relatif à la composition, l’organisation et les modalités de fonctionnement de la Commission nationale chargée du suivi et de l’accompagnement de la réforme du système de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, présidée par le Chef du gouvernement.

Par ailleurs, le ministre a noté que de nombreuses campagnes et rencontres régionales de sensibilisation et de communication ont été organisées pour assurer une meilleure mise en œuvre des dispositions de cette loi-cadre.

De même, M. Amzazi a passé en revue les principales nouveautés du système d’éducation et de formation en termes des préparatifs pour l’actuelle rentrée scolaire, ainsi que sur les dispositions prises à cet effet au niveau de la demande de scolarisation, l’offre scolaire, le soutien social, ainsi qu’en matière des ressources humaines et de pédagogie.

Amzazi a souligné que le Département de l’Education nationale a enregistré le lancement de l’activation et de la mise en œuvre du Programme national de l’éducation inclusive au profitdes enfants en situation de handicap, avec l’élaboration du cadre méthodologique desclasses de l’éducation inclusive.

Le ministre a relevé aussi que la rentrée scolaire de cette année a été marquée par le renforcement du réseau des écoles de la deuxième chance de nouvelle génération qui visent principalement la réintégration et la mise à niveau professionnelle des jeunes et adolescents non-scolarisésou qui ont rompu leur scolarité, à travers l’ouverture de 30 écoles au niveau national.

Amzazi a rappelé que l’actuelle rentrée scolaire a connu également l’instauration d’un système d’orientation scolaire, professionnelle et universitaire précoce, efficace et actif, viala mise en place de nouveaux mécanismes d’orientation prenant en compte les capacités et les penchants des apprenants et ce, en intégrant l’orientation scolaire, professionnelle et universitaire comme composante obligatoire du projet d’établissement.

Partager sur Facebook