En marge de son lancement de la session ordinaire des examens du baccalauréat en compagnie de M. Mohamed El Rherras :Amzazi annonce l’enregistrement d’une baisse « très importante » des cas de fraude à l’échelle nationale

Saliha Boujraf:

Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a annoncé, mardi dernier à Kénitra,l’enregistrement d’une baisse « très importante » des cas de fraude enregistrés à l’échelle nationale lors des épreuves de baccalauréat depuis 2016, année marquée par l’entrée en vigueur de la loi relative à la répression de ce type de fraude.

Dans une déclaration à la presse en marge de son lancement de la session ordinaire des examens du baccalauréat au titre de l’année scolaire 2018-2019, accompagné de M. Mohamed El Rherras, Secrétaire d’Etat chargé de la Formation professionnelle, dans les lycées AbderahmaneEnnasser et Abdelmalek Essaâdi à Kénitra et le lycée Al Anouar dans la commune de Sidi Taïbi (Province de Kénitra), M. Amzazi a précisé que cette baisse est le fruit des campagnes de sensibilisation organisées dans les différents lycées du Royaume tout au long du mois de mai dernier, se félicitant de l’adhésion des cadres pédagogiques et administratifs et des élèves à l’ensemble de ces initiatives.

Par ailleurs, M. Amzazi a rappelé le rôle joué par la loi relative à la répression de la fraude aux examens scolaires dans la réduction des cas de fraude au niveau national, indiquant que l’actuelle session ordinaire des examens du baccalauréat a été marquée en particulier par la création de comités régionaux, qui constituent des mécanismes de suivi et d’évaluation du déroulement des examens du baccalauréat en vue de leur développement et amélioration.

Amzazi a indiqué que les nouveautés de l’actuelle session ordinaire des examens du baccalauréat concernent également les candidats et candidates à besoins spécifiques, mettant en avant les avancées qu’a connu le modèle d’adaptation, aussi bien sur le plan de la nature des sujets des examens et de la durée d’examen accordée à cette catégorie de candidats que sur le plan de la possibilité qui leur est accordée d’avoir un accompagnateur dans les centres d’examen.

Lors de cette visite, des éclaircissements et des statistiques relatifs aux différents centres d’examen dans la Province de Kénitra ont été fournis au ministre.

Par la suite, le ministre et la délégation l’accompagnant ont visité certaines salles d’examen afin de s’enquérir du déroulement des examens et des mesures prises en matière de surveillance.

Il est à noter qu’au niveau de la Région Rabat-Salé-Kénitra, un total de 45.784 candidats et candidates passent les examens du baccalauréat au titre de la session ordinaire 2018-2019, organisée du 12 au 14 juin courant.

A l’échelle nationale, quelque 440.000 candidats se présentent aux examens au titre de cette session, dont 48% sont des filles, alors que les candidats libres représentent le quart de cet effectif global.

 

 

Partager sur Facebook